Emmanuel Tiando, président de la commission électorale nationale autonome (Céna)

Présidentielle 2021 au Bénin : la CENA annonce le parrainage sous anonymat

Le président de la CENA, Emmanuel Tiando, a annoncé ce mardi 29 septembre 2020 que le parrainage sera sous anonymat pour le compte de la présidentielle de 2021.

Depuis la relecture du code électoral, la société civile et les partis de l’opposition plaident pour la suppression urgente du parrainage. C’est un système qui oblige les prétendants au poste de président de la République à avoir le parrainage de 10%. Ce qui limite désormais les candidatures pour la présidentielle de 2021. Instaurée par l’article 132 du nouveau code électoral, cette loi donne des inquiétudes à la classe politique à cause des conditions d’obtention dudit parrainage.

Il y a quelques jours, même le président de la république, Patrice Talon, a rassuré que la compétition aura bel et bien lieu malgré le système du parrainage. “Il y aura compétition, les maires et les députés joueront leur rôle, pour parrainer les candidats de leur choix, lesquels ne relèveront pas tous de la majorité”, a confié Patrice Talon dans son entretien accordé au magazine Jeune Afrique.

Un parrainage sous anonymat…

Mais plus de peur de de mal, le parrainage est pris en compte pour la présidentielle de 2021 mais sous anonymat. Selon le président de la Commission électorale nationale autonome CENA, le parrainage se fera de façon individuelle à travers un formulaire nominatif qui sera distribué aux 77 maires et 83 députés. A en croire les explication d’Emmanuel Tiando, la CENA se chargera de garantir l’anonymat du parrainage et ne publiera pas la liste des députés et maires ayant parrainé un candidat.

Pour rappel, mis en vigueur le 07 novembre 2019, date de la promulgation de la loi, portant modification de la loi portant constitution de la République du Bénin, l’article 132 de la loi 2019-43 stipule que “nul ne peut être candidat aux fonctions de président de la République ou de vice-président de la République s’il n’est dûment parrainé par un nombre de députés et/ou de maires correspondant à au moins 10% de l’ensemble des députés et des maires.”

4 commentaires
  1. Rober dit

    J’espère qu’on ne va pas exclure pour le fait que des députés ou maires auraient parrainer deux ou plusieurs candidats à la fois

  2. Ledoux dit

    La piege est t oujours presente.

  3. Ledoux dit

    Pas de serieux, ni a la CENA, ni a la cc

  4. Qui Vivra Verra dit

    Pour le parrainage est galvaudé.
    Les objectifs d’un vrai parrainage sont loin d’être visés ici par ce faut semblant de rattrapage

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.