Patrice Talon, président de la République du Bénin. @Présidence du Bénin

Patrice Talon parle de la monnaie unique “ECO” et trouve une erreur à la CEDEAO

Dans un entretien accordé au média Jeune Afrique, le chef de l’Etat béninois, Patrice Talon, est revenu sur l’actualité de la monnaie unique, portée par les pays membres de la CEDEAO et a souligné une erreur de communication de l’organisation sous-régionale.

Dans le numéro 3093 du magazine Jeune Afrique, le président béninois Patrice Talon s’est montré optimiste quant à la naissance de la future monnaie de la CEDEAO dénommée “ECO”. Reconnaissant qu’un changement de monnaie est “un processus délicat et de longue durée”, Patrice Talon affirme que “l’ECO sera une réalité quand les pays membres de la CEDEAO auront satisfait aux critères de convergence, ce qui n’est pas encore le cas“.

A lire Aussi : Bénin: Patrice Talon émet un souhait à propos de Boni Yayi et Nicéphore Soglo

“Il faut être clair à ce sujet : l’ECO ne procèdera pas de la mutation du Franc CFA utilisé par les pays de la zone UEMOA, lesquels seront rejoints par le Nigéria, le Ghana, la Guinée etc…”, a déclaré Patrice Talon qui insiste que “ce n’est pas possible”.

Par ailleurs, le chef de l’Etat béninois a souligné une erreur de l’organisation sous-régionale commise dans le processus de la création de la monnaie unique ECO: « Par soucis d’aller vite, mais aussi par volonté d’affichage, nous avons commis une erreur de communication en affirmant à Abidjan en décembre dernier que l’eco allait naître sur les cendres du franc CFA. Cela a heurté nos partenaires non membres de l’Uemoa », explique Patrice Talon.

2 commentaires
  1. Hospice dit

    Ça ses du l’inporte quoi. Il peut couché aussi avec ça maman

  2. Claude dit

    Tu comprends vraiment bien français et diplomatie.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.