@Guinée matin

«Nous ne serons jamais des amis», le président Bissau-guinéen à son homologue Alpha Condé

Le président Bissau-guinéen Umaro Sissoco Embaló ne cautionne pas le troisième mandat envisagé par son voisin Guinéen Alpha Condé et il l’exprime clairement et sans ambages.

« Aujourd’hui, nous nous parlons, nous sommes des homologues. Nous ne serons jamais des amis, car il est allé trop loin, mais il y aura du respect et nous serons de bons voisins », a déclaré Umaro Sissoco Embaló sans gueule de bois. Il poursuit en indiquant également que « je ne sais pas s’il sera réélu. Ce n’est pas parce qu’un président gère le pouvoir qu’il sera reconduit. C’est Dieu qui décide. Je crois au destin, je suis un homme croyant. Les élections ne sont pas toujours linéaires. En Guinée, je pense qu’elles seront très disputées ».

A lire aussi: Troisième mandat et mandat à vie: « l’Afrique ne devrait plus avoir affaire à des Mugabe», le président Bissau-Guinéen

Dans un autre sens, le chef de l’Etat Bissau-guinéen reste toujours aussi direct dans ses propos et ne cache à aucun moment son parti pris pour l’opposant du pays voisin Cellou Dalein Diallo. « Je le soutiens, les choses sont claires », a indiqué Embaló qui n’exclut pas de lui apporter son aide éventuelle. « Pourquoi pas ? Cellou, c’est mon frère, mon candidat préféré pour la Guinée. Si j’étais Guinéen, je voterai pour lui et Alpha le sait ! », martèle-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.