Tueries au Nigé[email protected]

Nigéria: des officiers de police et des fermiers tués au nord du pays

De sources sécuritaires, deux nouvelles attaques perpétrées par des hommes armés au nord du Nigéria, ont fait sept morts, jeudi 17 septembre 2020.

Deux officiers de police et cinq fermiers ont perdu la vie dans ces attaques. La première attaque a été perpétrée dans la nuit du mercredi à jeudi 17 septembre 2020 par un groupe d’environ 100 hommes armés « habillés en tenue de camouflage ». Le groupe a pris d’assaut un poste de police de la ville de Gidan Madi, dans l’Etat de Sokoto, tuant deux officiers et en blessant un autre. Ils ont également mis la main sur certains matériels des forces de l’ordre.

A lire Aussi : Coronavirus : plus de 1000 morts au Nigéria

Parallèlement, le village de Yanteba, situé dans l’Etat de Katsina, a été lui aussi, la cible d’une attaque qui a engendré la mort de cinq fermiers. Selon l’un des porte-paroles de la police de cet Etat, Gambo Isah, « les bandits sont venus dans ce village en représailles à une attaque ayant eu lieu deux jours plus tôt et dans laquelle trois de leurs frères sont morts ».

Pour le moment, la police n’a pas encore évoqué la piste de la secte islamiste Boko Haram mais c’est probable, car le groupe djihadiste opère aussi dans cette région du Nigéria.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.