Bah Ndaw, président de la transition Malienne

Mali : Paris salue la désignation du président de la transition , Bah Ndaw

La désignation par la junte d’un ex-officier pour gérer la transition vers un régime civil au Mali après le coup d’Etat militaire du 18 août est une “étape encourageante”, a estimé mardi le gouvernement français.

“Nous prenons acte de ces premières nominations qui représentent une première étape encourageante dans le processus de transition au Mali, qui doit mener à la tenue d’élections d’autorités légitimes. D’autres nominations sont attendues et des consultations sont en cours avec les partenaires africains et européens pour en évaluer la portée”, selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

A lire aussi : Mali : désigné président de la transition, Bah Ndaw prêtera serment vendredi

Lundi, le comité mis en place par la junte au pouvoir depuis le putsch du 18 août. Celui-ci a désigné comme président de la transition Bah Ndaw, 70 ans, éphémère ministre de la Défense en 2014 – dont le nom est parfois orthographié N’Daou.

Le colonel-major Bah Ndaw, surnommé “le grand” par ses intimes en raison de sa taille (1,95 m), est un ancien pilote d’hélicoptère formé dans l’ex-URSS et qui fut aide de camp du général Moussa Traoré, dictateur qui a dirigé le pays sans partage pendant 22 ans jusqu’en 1991, décédé la semaine dernière.

Il avait été nommé ministre de la Défense en mai 2014 après la déroute des forces maliennes face aux rebelles touareg dans leur bastion de à Kidal (nord-est). Il n’était resté en poste que quelques mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.