Mali: le coup d’Etat du 18 août était «une mission de sauvetage», Colonel Wagué

Après la réunion de haut niveau avec les dirigeants de la CEDEAO, le porte-parole de la junte malienne, le colonel Ismaël Wagué, a expliqué les motivations du putsch du 18 août aux maliens de la diaspora ghanéenne.

Au Ghana, plusieurs maliens sont toujours en attente de savoir ce qui va se passer dans leur pays. En visite dans le pays, les membres du CNSP ont voulu apporter un peu d’explication à leurs compatriotes. Le colonel-major Ismaël Wagué a indiqué que le coup d’Etat a été en fait une « mission de sauvetage » dans le but de « mettre en place les bases essentielles pour qu’on puisse repartir vers un Mali nouveau, à l’issue d’une transition et des élections générales ».

A lire aussi: Mali – Brouille entre le M5-RFP et le CNSP: «Nous faisons tout pour éviter l’antagonisme»

Il a également appelé les populations à apporter leur pierre à la construction d’un nouveau Mali. «La contribution de tout un chacun est non seulement essentielle, mais aussi vitale», a indiqué Wagué tout en soulignant que la priorité est de travailler à la levée des sanctions de la CEDEAO qui vont « surtout contre la population, déjà soumise à de rudes épreuves ». « Tout le monde doit se mettre à la tâche. Et cela demande des sacrifices à consentir », a martelé le colonel Wagué.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.