@Afrique Actuelle

Mali – Brouille entre le M5-RFP et le CNSP: «Nous faisons tout pour éviter l’antagonisme»

Le divorce annoncé entre les membres du M5-RFP et les militaires du CNSP au pouvoir est presque consommé. Mais un des responsables du mouvement du 5 Juin, Choguel Kokalla Maiga, a indiqué que la coalition met tout en œuvre pour ne pas en arriver à cet extrême.

« On fait tout ce qui est possible pour que les incompréhensions, voire les contradictions qui se trouvent entre nous (M5-RFP) et le CNSP, les deux forces du changement et les deux frères jumeaux qui sont deux poumons du même corps, ne se transforment jamais en antagonisme qui sera fatal pour notre peuple et pour sa lutte », a déclaré Choguel Maïga. Une sortie qui fait suite au fait que le M5 ait rejeté les conclusions lues du rapport des journées de concertations de Bamako.

A lire aussi: Mali: vers la dissolution du CNSP au pouvoir

« Nous avons fait tomber le régime IBK, mais ce qui reste est difficile. Parce qu’il s’agit de refonder le Mali, donner de l’espoir aux Maliens, bâtir un Mali nouveau sur des bases nouvelles en se fondant sur notre histoire, et en tirant les leçons de ce qui s’est passé ces dernières années. Nous voulons une démocratie qui repose sur des valeurs sociétales », a-t-il indiqué. La CEDEAO a exigé un gouvernement civil dans les jours à venir lors de la rencontre avec le CNSP au Ghana mardi.

1 commentaire
  1. Vrai malien dit

    Maintenant toi Choguel peut évoquer la CEDEAO , pendant quand elle intervenait tu parlais d’association de chefs d’État , quelle opportunisme ! Ce mal aimé , d’ailleurs il n’est pas seul , avec Mme Sy , fera tout pour se faire une place au soleil sans élection . Un démocrate a confiance aux élections .

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.