Henry Mussa, ancien ministre de l’information du Malawi @Observer.ug

Malawi: l’ancien ministre de l’information arrêté pour vol d’ordinateurs

L’ancien ministre de l’information du Malawi a été arrêté par la police alors qu’il est prétendument impliqué dans une affaire de vol d’ordinateurs et de générateurs destinés à une agence de presse publique. 

La police du Malawi a arrêté deux anciens responsables de l’information pour avoir prétendument volé des ordinateurs. Les arrestations sont les plus récentes depuis l’arrivée au pouvoir du président Lazarus Chakwera, promettant d’éradiquer la corruption qui a prospéré sous l’ancien président Peter Mutharika. L’arrestation lundi du ministre de l’Information Henry Mussa est intervenue un jour après que la police a arrêté l’ancien directeur de l’Information Gideon Munthali en lien avec les objets volés.

A lire aussi : Coronavirus : le Malawi accusé d’importer des cadavres pour gonfler les chiffres de décès

“Nous soupçonnons que les objets ont disparu l’année dernière, 2019, donc ils sont sous notre garde et ils sont au tribunal pendant que je vous parle et ils répondent aux accusations d’abus de pouvoir et de vol », a déclaré James Kadadzera, le porte-parole national du service de police du Malawi. Au total, 10 personnes ont été arrêtées pour des actes présumés de corruption sous l’administration Mutharika.

Cependant, les partisans de l’ancien Parti démocratique progressiste au pouvoir considèrent les arrestations comme une persécution politique et un règlement de compte. La police affirme que les ordinateurs et les générateurs volés ont été donnés par l’Autorité de régulation des communications du Malawi et destinés à l’agence de presse publique du Malawi.  Dans l’intervalle, la police affirme que l’un des 10 ordinateurs volés a été récupéré dans la maison de Munthali tandis que l’un des trois groupes électrogènes a été récupéré dans la maison de Mussa.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus