Abu Moaz al-Iraqi, chef du groupe terroriste Etat Islamique @ Middle East Online

Libye: le chef du groupe Etat islamique tué par le maréchal Haftar

Les éléments du maréchal Haftar dans l’est de la Libye ont affirmé mercredi, avoir tué le chef du groupe Etat islamique en Afrique du nord, ainsi que six de ses combattants dans un raid effectué au début du mois de septembre.

Les troupes du maréchal Haftar positionnées dans l’est de la Libye ont annoncé mercredi avoir abattu le chef du groupe terroriste Etat islamique en Afrique du nord, au cours d’un raid dans la ville de Sebha, dans le sud du désert, au début du mois, rapporte Reuters. Selon le porte-parole de l’Armée nationale libyenne (ANL), Ahmed al-Mesmari, Abu Moaz al-Iraqi également connu sous le nom d’Abu Abdullah al-Iraqi, faisait partie des neuf militants tués lors de l’assaut effectué contre les terroristes en début du mois de septembre. Selon l’ANL, Abu Moaz al-Iraqi était entré en Libye en 2014 et était devenu le chef de l’EI en 2015 lorsque son prédécesseur a été tué.

A lire aussi : Hama Amadou : « Si ma candidature n’est pas retenue, ce qui est arrivé au Mali va se passer au Niger »

Né des entrailles d’Al-Qaïda, le groupe de l’Etat islamique en Libye a profité de la guerre civile de 2011 contre Mouammar Kadhafi pour s’implanter dans le pays. En 2015, le groupe occupait la ville de Syrte ainsi que d’importantes étendues de territoire dans le désert du sud. Il a été toutefois chassé fin 2016 et son influence s’est depuis lors limitée à des attaques occasionnelles, dont une contre le siège de la National Oil Corporation (NOC) en 2018 et une autre au ministère des Affaires étrangères en 2019, toutes deux à Tripoli.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.