Reckya Madougou, Conseiller Spécial du Président de la République togolaise; Consultante internationale sur les en Finance inclusive et de développement.

Lancement de l’ouvrage “Soignez les certitudes”: l’invite de Madougou aux Africains

L’ancienne ministre béninoise de la justice, Reckya Madougou, procède au lancement, ce samedi 26 Septembre 2020, à son ouvrage “Soignez les certitudes”.

A Lire aussi: Partenariat Etats Unis-Afrique: Reckya Madougou, panéliste sur ;African Heritage Month;

Préfacé par son excellence Macky Sall, président de la République du Sénégal, l’ouvrage “Soignez les certitudes” paru aux éditions Jean-Jacques Wuillaume en France, est une co-écriture avec un autre compatriote béninois, Stephens Akplogan .

Conseillère spéciale à la microfinance du président Faure Gnassingbé du Togo, Reckya Madougou dans cet ouvrage dénonce des tares du continent noir, véritable zone de confort érigée en des certitudes.

Elle invite notamment le continent africain à se défaire des « fausses évidences et des clichés construits pour légitimer une certaine fatalité du drame africain ».

Déconstruire des certitudes erronées…

Déconstruire les idées reçues qui maintiennent les pays africains, les femmes et la jeunesse dans« l’assistanat », tel est le but visé par l’ouvrage “Soignez les certitudes”.

Pour y parvenir, elle propose des antidotes comme la formation, la citoyenneté économique, la digitalisation, l’inclusion financière des populations, l’autonomisation des femmes, la transformation structurelle de l’agriculture, l’entrepreneuriat, l’intelligence politique et la justice sociale.

Consultante internationale en finance inclusive, Reckya Madougou prône la spiritualité de l’effort et invite les africains à se défaire de toute forme d’afro-pessimisme.

Coup de projecteur sur l’auteur de l’ouvrage

Diplômée de l’Institut National d’Economie (devenu Ecole Nationale d’Economie appliquée et de Management) au Bénin en 1997, Reckya s’est envolée pour Lille en France où elle a fait les études d’ingénierie commerciale à l’Institut Supérieur Européen de Gestion en 1998. De Lille, elle rejoint l’Ecole des Hautes Etudes Internationales de Paris où elle obtient un diplôme de troisième cycle option Affaires Internationales, en 2000.

Alors qu’on pensait qu’elle allait s’arrêter là, la jeune femme qui a soif de connaissance et de résultat, présente sa candidature à la Harvard Kennedy School dans le programme « Driving Government performance, leadership that produces results ». Elle fut la seule candidate originaire d’Afrique francophone retenue à ce programme intensif et élitiste en 2018 et en obtient le parchemin.

Déjà en 2007 à 32 ans elle fut nominée pour le compte du Bénin par le gouvernement américain au titre des femmes leaders en Afrique pour participer au célèbre programme de renforcement de capacités dénommé International Visitors’ leadership program. Women as political and economic leaders » qui lui fera parcourir plusieurs Etats des États-Unis d’Amérique à la découverte de diverses expériences significatives et enseignements dans les domaines de la bonne gouvernance, de la démocratie, du financement des micro, petites et moyennes entreprises, de la microfinance et de l’économie solidaire.

A Lire aussi: Tu as le charisme, la carrure et la carapace d’une présidentiable, un citoyen à Madougou

Christiane Taubira, le Garde des Sceaux français, auteure de la préface du premier essai de Reckya Madougou, “Mon combat pour la Parole, Les défis d’une mobilisation citoyenne pour la promotion de la gouvernance démocratique”, a écrit à son propos: » Reckya Madougou est la promesse d’une Afrique qui ne se démet pas, d’un pays qui ne se renie pas, d’une jeunesse qui ne renonce pas. »

Née le 30 Avril 1974, Recky Madougou est une femme politique. Ancienne ministre béninoise, très connue dans plusieurs pays, femme entrepreneure, militante acharnée de l’économie inclusive, Reckya Madougou est une femme d’initiatives, à l’énergie débordante.

En Janvier 2015, le célèbre magazine panafricain, Jeune Afrique, l’a classée parmi les « 50 africaines les plus influentes au monde » et écrivait « Reckya Madougou va vite et voit loin ».

Depuis 2013, après 5 années passées au gouvernement, elle a entrepris une croisade mondiale pour la promotion de l’économie inclusive, véritable alternative à l’économie classique en vue d’accroître l’autonomisation des femmes en particulier et la résilience des pauvres en général.

1 commentaire
  1. RICHO dit

    Je ne comprends pas du tout ce qu’elle a écrit et qui elle parle? Alors même qu’elle participe à la Destruction de la Lutte et de l’Espoir d’une Bonne partie de le Jeunesses Africaine en contribuant indirectement à l’érection de l’Afro Pessimisme avec les dirigeants du Togo 1 pays de l’Afrique de l’Ouest.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.