L’avion présidentiel d’Emmanuel Macron, un Airbus 330, heurte un hangar à Beyrouth © Air journal.

L’Airbus A330 présidentiel d’Emmanuel Macron heurte un hangar à Beyrouth (Photo)

Mercredi 31 août, l’Airbus A330 du Président de la République française a été accidenté dans un aéroport de Beyrouth, au Liban, où Emmanuel Macron se trouvait en visite. L’aile gauche de l’avion présidentiel a été endommagée en venant percuter un bâtiment appartenant à l’aéroport de la capitale libanaise, en y faisant un trou.

Comme le rapporte le journaliste spécialiste en aéronautique Michel Polacco, les pilotes de l’avion ne sont pas en cause. “Le bout (winglet) de l’aile gauche de l’A330 présidentiel a été endommagé en percutant un hangar à l’aéroport de Beyrouth lors de son déplacement par un tracteur“, rapporte-t-il sur son compte twitter. 

D’après ladepeche, les dommages ont été à ce point importants que le président français n’a pu remonter à bord de l’appareil… Plusieurs journalistes, présents sur place, indiquent qu’un Falcon a été affrété pour que le chef de l’État puisse revenir sur Paris. 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.