Boni Yayi - Ancien président du Bénin Ph: RS

“La fin de mandats ne signifie pas la mort ou la soumission”, Boni Yayi

L’ex-président du Bénin, Thomas Boni Yayi, n’est pas en phase avec son successeur, qui semble être gêné par son activisme politique, après deux mandats présidentiels. En réponse à Patrice Talon, Boni Yayi explique le bien fondé de sa présence sur la scène politique.

Pour Boni Yayi, être ancien président de la République n’enlève pas le droit d’opiner sur la gouvernance de son pays, de participer activement à l’animation de la vie politique. Il évoque les exemples de certains pays, où les anciens présidents ont été actifs après leurs mandats. “Ne tuons pas la démocratie. La fin de mandats ne signifie pas la mort ou la soumission si la gouvernance ne convient pas. Le cas du Nigeria, du Ghana, du Cap-Vert et autres pays e sont pas à ignorer”, a indiqué Boni Yayi.

De toutes les façons, l’ancien Chef d’État compte faire usage de ses droits. “Je ne suis pas influençable, lui-même le sait. J’ai des droits et j’en ferai usage”, a-t-il martelé. Membre fondateur du parti politique en formation, ” Les Démocrates”, Boni Yayi n’est visiblement pas prêt à prendre sa retraite politique.

3 commentaires
  1. Iliassou dit

    Mon ex président papa thoma boni yayi ne vous inquiété par pour cette élection talon est trop petit devant vous ..il oubli que vous aviez gouverner ce pays avant lui…s il ne veux par quitté le pouvoir le pouvoir vas le quitté

  2. Anonyme dit

    L’ex Président Boni YAYI a raison,le mandat de TALON a réduire la jeunesse au chômage.C’est pitoyable.

  3. Anonyme dit

    Mon Bénin

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.