Rachidi Gbadamassi

“La candidature de Patrice Talon est une candidature qui s’impose…”, Rachidi Gbadamassi

L’élu de la huitième circonscription électorale, l’honorable Rachidi Gbadamassi ne saurait envisager la présidentielle de 2021 sans l’actuel locataire de la Marina.

Reçu dans un entretien par “Reporter Bénin Monde”, le parlementaire estime qu’au vu du bilan de l’homme fort du moment, sa candidature s’impose et cela explique d’ailleurs la vague de suscitation de candidature pour plébisciter le bâtisseur pour un second mandat.

A Lire aussi: Bénin: Rachidi Gbadamassi outré contre la comparaison entre Talon et IBK

Le député du parti Bloc Républicain et ancien maire de Parakou affirme qu’il est bien placé pour parler du bilan de l’actuel président de la République.

Je réponds à votre question compte tenu de mon expérience politique parce que ça fait bientôt 25 ans d’expérience politique et bientôt plus de 5 mandatures comme députés à l’assemblée nationale. Alors quand on bénéficie de tant d’expérience politique, de tant de confiance populaire, il ne faut pas parler n’importe comment” affirme Rachidi Gbadamassi

C’est donc en acteur politique d’expérience qu’il soutient que la candidature du président Patrice Talon pour un second mandat s’impose à l’homme indépendamment de sa propre volonté.

Patrice Talon gère les actifs, les amis d’en face gèrent les passifs…

Pour le buffle de Parakou, le bilan du président Patrice Talon n’a rien de comparable à ceux de ces prédécesseurs. C’est pourquoi, précise-t-il, il a l’habitude de dire que le “président Patrice Talon gère les actifs alors que les autres gèrent les passifs.

A croire l’honorable Rachidi Gbadamassi, le président Patrice Talon gère les actifs parce qu’il a un bilan élogieux, un bilan qui s’impose, visible, concret dans tous les domaines…

Quand on parle des infrastructures, le bilan est lisible. Quand on parle de réformes politiques, c’est lisible, donc c’est une candidature qui s’impose; on n’a même pas besoin de susciter cette candidature” martèle-t-il avec conviction.

3 commentaires
  1. Tokounon dit

    Tchin

  2. rodrigue dit

    Comment peut on avoir faim et être heureux?
    Pardon Honorable, je ne comprends rien.
    Aussi reconnaître que le peuple a faim en tant législateur pourrait susciter des interrogations.

  3. KATOUNKE . dit

    Celui qui a faim n’est jamais heureux .
    Se sont eux les législateurs qui sont heureux .
    Gbadamassi n’a jamais été un bon député , pour les Buffles .

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.