Violences électorales en Guinée [email protected] Infos

Guinée Conakry: l’opposition anti-Condé appelle à des manifestations

En Guinée Conakry, l’opposition a appelé, mercredi, à de nouvelles manifestations contre un éventuel troisième mandat du président Alpha Condé.

L’élection présidentielle est fixée au 18 octobre 2020 en Guinée Conakry. Le président sortant, Alpha Condé, est candidat à sa propre succession. Son dossier a été approuvé par la cour constitutionnel qui lui confère toute “légitimité”. En cas de succès, Alpha Condé (82 ans) qui a pris le pouvoir depuis le 21 décembre 2010, va briguer un troisième mandat à la tête de son pays.

A lire Aussi : Mali: le Colonel Assimi Goita rencontre le président Guinéen Alpha Condé

Pour l’opposition, un éventuel troisième mandat d’Alpha Condé est une violation flagrante de la constitution guinéenne. Elle entend user de tous les moyens nécessaires, pour faire respecter la constitution du pays. Pour ce faire, elle a appelé à de nouvelles manifestations à partir de fin septembre contre un éventuel troisième mandat d’Alpha Condé.

“Exiger le départ de M. Alpha Condé”

Notre mouvement citoyen appelle les populations de Conakry et ses alentours à une série de marches pacifiques qui débutent le mardi 29 septembre 2020 pour exiger le départ de M. Alpha Condé”, a déclaré Abdourahmane Sano, un dirigeant du collectif qui mobilise depuis des mois contre un éventuel troisième mandat de M. Condé.

A lire Aussi : Présidentielle en Guinée: aussitôt publié, le fichier électoral contesté

Pour le collectif, il faut à tout prix “faire barrage au coup d’Etat de M. Alpha Condé dont la seule ambition aujourd’hui est de rester au pouvoir à vie”, ajoute Abdourahmane Sano cité par Voa Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.