Goodluck Jonathan @ African Leadership Magazine

Goodluck Jonathan: “La CEDEAO pourrait lever ses sanctions imposées au Mali”

La CEDEAO pourrait se prononcer ce vendredi, sur la levée des sanctions imposées au Mali, a indiqué mercredi à Bamako, l’émissaire du bloc sous-régional, Goodluck Jonathan.

Arrivé à Bamako mercredi pour faire l’état des lieux du processus de la transition après le renversement du régime d’Ibrahim Boubacar Kéita mardi 18 aout 2020, l’émissaire de la CEDEAO, Goodluck Jonathan, a indiqué que l’organisation sous-régionale pourrait se prononcer ce vendredi, sur une possibilité de la levée des sanctions imposées au Mali.

A lire Aussi : Mali – Investiture de Bah Ndaw : vers la levée des sanctions de la CEDEAO

Pour lever ses sanctions, la CEDEAO avait exigé la formation d’un gouvernement civil pour conduire la transition du pays. La junte a alors désigné le colonel à la retraite et ancien ministre de la défense, Bah N’Daw, président de la transition et le colonel Assimi Goita, vice-président de la transition. Pour la junte, Bah N’Daw, relativement peu connu du grand public mais précédé d’une réputation d’homme intègre, est un civil et, qu’en le désignant, elle satisfait largement les exigences de la Cédéao.

Désigné par la junte, Bah N’Daw va prêter serment ce vendredi 25 septembre 2020. Mais jusque-là, la CEDEAO n’a pas encore réagi à sa désignation.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.