Gabon: le maire de la capitale Libreville jeté en prison

Le maire de Libreville, la capitale gabonaise, Léandre Nzué, a été incarcéré et jeté en prison mardi, rapportent les médias.

Le maire de la ville de Libreville, Léandre Nzué, a été arrêté dans une affaire de corruption, et a été finalement mis sous mandat de dépôt, mardi. Il avait fait un malaise lundi alors qu’il devait faire l’objet d’un interrogatoire par le juge d’instruction. Son avocat Me Jean Paul Moumbembé, déçu, explique que « je regrette vivement. C’est comme si je n’avais pas fait mon travail. Mais les gens doivent comprendre qu’au niveau du juge d’instruction, on écoute. On ne défend pas ».

A lire aussi: Gabon : Faure Gnassingbé reçu par Ali Bongo à Libreville

Nzué qui est accusé pour des « faits d’association de malfaiteurs, détournement de deniers publics, blanchiment de capitaux, extorsion de fonds, concussion, corruption passive, chantage, faux, usage de faux et complicité de faux », a été transféré à la prison centrale de Libreville après son audition au palais de justice. L’homme de 63 ans aurait, selon les informations, détourné un peu plus d’un milliard de francs CFA en seulement 19 mois à la tête de la ville capitale.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus