Attaque près des anciens locaux de Charlie Hebdo @ L'Alsace

France: on en sait un peu plus sur l’attaque à l’arme blanche près de Charlie Hebdo

Un suspect de l’attaque à la machette survenue près des anciens locaux du Journal satirique Charlie Hebdo, dans la matinée de ce vendredi, a été mis aux arrêts par la police.

Une attaque à l’arme blanche dans la rue Nicolas-Appert dans le XIe arrondissement à Paris, près des anciens locaux de Charlie Hebdo, a fait trois blessés ce vendredi. D’après nos sources, les victimes sont en urgence absolue. Un premier suspect a été arrêté dans le secteur de Bastille, les vêtements en sang, vers 12h30. Pour l’heure, on ignore s’il est l’auteur de l’attaque puisqu’un autre suspect a pris la fuite par le métro. Ce dernier est activement recherché par la police qui a bouclé tout le secteur.

Un important dispositif policier a été déployé près des lieux de l’attaque. LP

A lire Aussi : Attaque à la machette près des locaux de Charlie Hebdo: trois personnes en urgence absolue

Le parquet de Paris a ouvert une enquête et une cellule de crise a été ouverte à place Beauvau. Le Premier ministre Jean Castex a écourté sa visite en Seine-Saint-Denis afin de s’y rendre en urgence. Selon plusieurs médias, un colis suspect a été retrouvé près des locaux de Charlie Hebdo. Mais aucun engin explosif n’a été détecté.

 « L’attaque » intervient près des anciens locaux du journal satirique, alors que se tient le procès des attentats de janvier 2015. Le groupe terroriste Al-Qaïda, dont les frères Kouachi, auteurs de l’attentat contre Charlie Hebdo se sont revendiqués, avait récemment lancé de nouveaux appels à s’en prendre au journal satirique après que celui-ci a republié les caricatures du prophète Mahomet.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.