CEI Côte d'Ivoire @ Google

Côte d’Ivoire: quand le RHDP «s’en fout» de la CEI et des ivoiriens

Malgré l’interdiction de la Commission électorale, les membres du RHDP au pouvoir organisent un rassemblement en faveur du candidat Alassane Ouattara en toute impunité.

Les institutions de la république en Côte d’Ivoire semblent ne plus être en mesure de décider par elles-mêmes et leurs décisions ne semblent pas être suivies que par une partie de la classe politique du pays. Après la polémique suscitée autour du Conseil constitutionnel, c’est le tour de la Commission électorale d’être complètement bafouée par le RHDP.

A lire aussi: “La Côte d’Ivoire de la jeunesse qu’on pouvait manipuler, c’est fini !”, Hamed Bakayoko

En effet, dans un communiqué de la CEI en date du 17 août dernier, elle indique clairement que : « il est fait interdiction de toute propagande électorale par quelque mode que ce soit, en dehors de la durée règlementaire de la campagne électorale ». Cependant, le RHDP n’en a que faire de cette décision. Et pour preuve, le parti a organisé un géant meeting à Yopougon pour, sans aucun doute, la propagande d’Alassane Ouattara.

Des hommes forts au lieu d’Institutions fortes

Une situation qui aurait pu être sanctionnée par les autorités car ce genre de manifestation est contraire à la décision de la CEI. Cependant, les forces de l’ordre qui étaient sur les lieux ne faisaient qu’encadrer la manif et assurer la sécurité. Il va sans dire que personne ne sera sanctionnée et que cela passera au vu et au su de tous.

La Côte d’Ivoire a besoin de faire un passage dans le monde du respect de ses institutions si elle veut un jour, pouvoir être considérée parmi les Etats de grande démocratie, la vraie. Tant qu’il y aura que des hommes forts en Côte d’Ivoire avec des dérives, comme on le voit de part et d’autre parmi les membres du parti au pouvoir, il y aura également des frustrations qui ne faciliteront pas la réconciliation et la paix.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.