Pascal Affi Nguessan, ancien premier ministre [email protected]

Côte d’Ivoire: Pascal Affi N’Guessan dézingue le conseil constitutionnel

Après la révélation de la liste définitive des candidats à la présidentielle de cette année en Côte d’Ivoire, plusieurs réactions n’ont pas tardé. Pascal Affi N’Guessan a aussi fait une déclaration condamnant la validation de la candidature d’Alassane Ouattara.

Quatre candidatures sur les 44 ont été validées par le conseil constitutionnel de Côte d’Ivoire, en prélude à l’élection présidentielle d’octobre 2020. Kouadio Konan Bertin, Pascal Affi N’Guessan, Konan Bédié et Alassane Ouattara sont ceux qui sont en lice pour croiser les idées afin de convaicre les ivoiriens de leur accorder leurs suffrages. Cependant, le nom de Ouattara sur la liste des dossiers acceptés a mis en colère Affi N’Guessan qui s’en prend au Conseil constitutionnel.

A lire aussi: Présidentielle 2020 en Côte d’Ivoire : liste des candidats retenus par la Conseil Constitutionnel

« Le Conseil Constitutionnel a raté aujourd’hui l’occasion historique de marquer son indépendance : en acceptant la candidature du président sortant, manifestement inéligible, en refusant celles du président Laurent Gbagbo et de Guillaume Soro, privés de leurs droits civiques pour de purs motifs d’opportunité politique », a indiqué Affi dans une déclaration datant du 14 septembre.

Le président du FPI poursuit sa diatribe en condamnant « avec la plus grande fermeté la spirale de l’exclusion dans laquelle s’enfonce la Côte d’Ivoire. Elle apparait être la manifestation la plus aboutie du caractère tyrannique du régime. Elle constitue également une effroyable machine à broyer. Elle génère enfin un climat de terreur devant des lendemains lourds d’incertitude ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus