Emma Lohoues, actrice ivoirienne @ FB

Côte d’ivoire: Emma Lohoues soupçonne une taupe dans les circonstances de son arrestation

L’actrice ivoirienne Emma Lohoues a été condamnée à 6 mois de prison avec sursis et à deux millions d’amende, le lundi 20 avril 2020. Cinq mois plus tard, la jeune femme est revenue sur les circonstances de son arrestation et soupçonne une main invisible.

Invitée sur l’émission “Accusé, levez-vous” de Trace, ce samedi 26 septembre 2020, l’actrice ivoirienne Emma Lohoues est revenue sur son arrestation et sa condamnation. Interrogée sur les raisons qui l’ont poussée à organiser une fête d’anniversaire en ce temps de Covid-19, l’ex de DJ Arafat a clarifié.

“C’est un anniversaire surprise”

“A la base , je ne devrais pas faire une fête d’anniversaire. Mais je n’ai pas envie de citer de nom. J’étais tranquillement chez mon oncle en famille et j’ai des amis qui sont venus et m’ont dit “on n’a qu’à faire un petit truc”, a-t-elle expliqué. A l’en croire, c’était une fête surprise. “Ce que vous avez vu, déco et tout, ça s’est fait en moins de deux heures. C’est un anniversaire surprise”, dit-elle.

Selon Emma Lohoues, en raison de la pandémie du coronavirus, les gestes barrières ont été respectés. “Il avait le dispositif de lavage des mains à la porte, la plupart des invités avait leur masque, j’ai même les photos, il avait le médecin de la famille qui a pris les températures”, fait-elle remarquer.

“Je pense franchement que c’était prémédité”

Mais Emma Lohoues est convaincue qu’il y a une taupe. “On a pensé à tout ça, mais je pense franchement que c’était prémédité”, dit-elle, avant de s’expliquer: “Chez mon oncle-là, si on ne t’invite pas, tu ne viens pas là-bas. C’est tellement caché que si on indique pas, personne ne peut arriver”.

“Aux environs de 21h 30mn, les invités étaient partis. On est là, il y a un cargo de policiers qui débarque jusque dans la cour. On est choqué, comment vous faites pour connaître la maison? On est là et trois fois, la police passe nous visiter. Et quand ils rentrent, ils se rendent compte que tout le monde est parti et qu’on est en groupe restreint en train de s’éclater, il n’y a pas de soucis”.

Emma Lohoues

Cerise sur le gâteau, c’est lorsque que le lendemain, Emma Lohoues apprend qu’elle devrait se rendre au commissariat: “Je rentre chez moi et le lendemain, je reçois un message d’un commissaire qui me demande de me rendre au commissariat”. “Je me rends compte que c’est quelqu’un qui leur a fait savoir que Emma est en train de faire un anniversaire donc, faites-ci, faites-ça”, a dénoncé la jeune femme.

Six mois de prison et deux millions FCFA d’amende

Pour rappel, à l’époque, Emma Lohoues a été arrêtée puis présentée au procureur. Après l’audition, la star a été condamnée à six mois de prison avec sursis et deux millions FCFA d’amende, assortis d’une recommandation ferme du juge. Selon le verdict, Emma Lohoues doit s’impliquer dans les campagnes de sensibilisation contre la covid-19.

Comme l’actrice Emma Lohoues, les autres fêtards surtout le boss du Couper-décaler, Molaré, et Eudoxie Yao, ont été également arrêtés et condamnés par la justice ivoirienne. Selon Emma Lohoues sur Trace ce samedi, elle n’a toujours pas encore payé les deux millions d’amende.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.