Le top 100 des personnes les plus influentes au monde du «Time» © BellaNaija

Ces 5 africains parmi les 100 personnalités les plus influentes au monde (Photos)

Le magazine Time, qui publie annuellement sa liste des 100 personnes les plus influentes, a révélé ses choix pour l’édition 2020. 5 africains figurent dans le classement très scruté du magazine d’information américain.

Ils sont sur la même liste que Donald Trump, Angela Merkel, Selena Gomez, Denzel Washington, Michael B. Jordan, ou encore Bong Joon Ho. Ce mardi 22 septembre 2020, le magazine “Time” a publié sa sélection pour l’année 2020 des 100 personnes les plus influentes. Cinq africains, dont trois nigérians, figurent parmi ces personnalités qui “incarnent une avancée” et “brisent les codes, les records, les silences, les limites, pour montrer ce dont nous sommes capables”.

Tony Elumelu

Tony Elumelu est un entrepreneur nigérian multimillionnaire et un philanthrope. Tony Elumelu est le fondateur et le PDG de Heirs Holdings, sa société d’investissement familiale, qui s’est engagée à améliorer les conditions de vie et à transformer l’Afrique, grâce à des investissements à long terme dans des secteurs stratégiques de l’économie africaine, notamment les services financiers, l’hôtellerie, l’énergie, la technologie et les soins de santé.

Il est également le président du groupe panafricain de services financiers, la United Bank for Africa (UBA), qui opère dans 20 pays d’Afrique, au Royaume-Uni et en France, et qui est la seule banque africaine à détenir une licence pour les dépôts commerciaux aux États-Unis. En 2015, Elumelu a lancé un programme panafricain de formation et de mentorat, s’engageant à investir 5 000 dollars par jeune et ceci pour 1 000 jeunes entrepreneurs chaque année dans 54 pays du continent.

 Tony Elumelu, président du Groupe UBA
Tony Elumelu, président du Groupe UBA

Abubacarr Tambadou

Abubacarr Tambadou est un avocat et homme politique gambien de 47 ans. Il est l’actuel greffier du Mécanisme international résiduel pour les tribunaux pénaux, une cour internationale fondée par le Conseil de sécurité des Nations unies. De 2017 à 2020, il a été procureur général et ministre de la justice en Gambie.

En 2019, Tambadou et son équipe ont poursuivi Aung San Suu Kyi, conseillère d’État du Myanmar auprès de la Cour internationale de justice, l’organe judiciaire des Nations unies, pour des crimes présumés contre le groupe ethnique rohingya. Suu Kyi et les forces de sécurité du Myanmar ont été accusées de “nettoyage ethnique” et de crimes tels que le viol, le meurtre et la torture de plus de 700 000 Rohingyas, selon les Nations unies.

Gambia’s Justice Minister Abubacarr Tambadou. REUTERS/Eva Plevier

Tomi Adeyemi

Tomi Adeyemi est une romancière américaine d’origine nigériane de 27 ans. Diplômée en littérature anglaise de l’Université Harvard, son premier livre publié en 2018, “Children of Blood and Bone”, a passé 90 semaines sur la liste des best-sellers du New York Times. La même année, elle a remporté le Goodreads Choice Awards pour le meilleur premier roman.

Fox 2000 a acheté les droits d’adaptation cinématographique de Children of Blood and Bone. L’acteur britannique John Boyega, qui a écrit l’hommage d’Adeyemi pour la liste Time100, la décrit comme “inspirante”. “Tomi est le dieu des idées. Elle inspire beaucoup de jeunes à écrire. Elle crée le monde même dans lequel nous, en tant qu’acteurs, avons l’occasion de jouer”, a écrit Boyega.

Tomi Adeyemi est une romancière américaine d’origine nigériane. Diplômée en littérature anglaise de l’Université Harvard.

Jean-Jacques Muyembe Tamfum

Jean-Jacques Muyembe est un virologue congolais de 78 ans. Il est notamment connu pour être l’un des co-découvreurs du virus Ebola en 1976.  En 1995, il a travaillé avec l’équipe de l’Organisation mondiale de la santé qui a mis en œuvre les mesures de détection et de contrôle lors de la première épidémie documentée de cette maladie mortelle en République démocratique du Congo.

Il est actuellement le directeur général de l’Institut national de recherche biomédicale de ce pays d’Afrique centrale et a consacré les quatre dernières décennies à la recherche sur le virus mortel et à la mise en œuvre de ses mesures de contrôle. Il dirige également actuellement la réponse du pays à l’Ebola et au Covid-19.

Jean-Jacques Muyembe, virologue congolais. Il est notamment connu pour être l’un des co-découvreurs du virus Ebola en 1976./AFP via Getty Images)

Tunji Funsho

Le Dr Tunji Funsho est un cardiologue nigérian et le président du programme d’éradication de la polio du Rotary International au Nigeria. En partenariat avec l’Organisation mondiale de la santé, la Fondation Bill et Melinda Gates, l’UNICEF et les Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis, le Dr Funsho dirige les efforts d’immunisation au Nigéria, en fournissant des vaccins contre la polio à des millions d’enfants dans le pays.

Grâce à ses efforts et à ceux de son équipe, ce pays d’Afrique de l’Ouest a passé quatre ans sans aucun cas de polio sauvage, ce qui le qualifie, ainsi que le reste du continent, d’exempt de ce virus mortel. Réagissant à son inscription sur la liste du Time, M. Funsho a déclaré dans une déclaration qu’il se sentait honoré d’être reconnu. “Je suis honoré d’être reconnu par le Time pour ma contribution à ce qu’aucun enfant en Afrique ne soit plus jamais paralysé par la polio sauvage, une maladie qui handicapait autrefois 75 000 enfants africains chaque année”, a-t-il déclaré.

Dr Tunji Funsho, cardiologue nigérian et le président du programme d’éradication de la polio du Rotary International au Nigeria.
1 commentaire
  1. Rufin Tuzolana dit

    Juste saluer la mémoire de cet émminent professeur congolais.
    Merci pour honorer l’afrique dans la competition mondiale.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.