la rappeuse américaine Cardi B

Cardi B et sa sœur poursuivies en justice pour diffamation

Pour avoir défendu sa sœur à la suite de son agression par des hommes, la rappeuse américaine Cardi B se fait poursuivre pour diffamation.

La rappeuse Cardi B, connue pour ses attaques contre Donald Trump et son soutien à Bernie Sanders, est poursuivie par un groupe d’ardents partisans de l’actuel président américain, pour diffamation. La maman de Kulture aurait qualifié de « supporters racistes de MAGA », ce groupe, à la suite d’une dispute entre eux et sa sœur, Hennessy Carolina, à Smith Point Beach, New York. 

En effet, Cardi B avait posté une vidéo alarmante dans laquelle on voyait, selon elle, sa sœur Hennessy Carolina se faire agresser verbalement par un groupe de partisans de Donald Trump dont l’un portait une casquette « Make America Great Again ». Les images montraient, toujours d’après la rappeuse, la réalité et le racisme auxquels est régulièrement confrontée sa sœur, en tant que femme gay en couple « afro-hispanique ».

En légende de la vidéo, la rappeuse, actuellement en plein divorce, écrivait : “Tu veux savoir pourquoi Joe [Biden] continue de me parler, parce que mon single est N°1 et pourtant ma sœur ne peut pas aller à la plage dans les Hampton’s sans que les partisans de Trump ne l’agressent, parce qu’elles étaient seules et que Santa Claus a agressé la petite amie de ma sœur parce qu’elles sont un couple afro/hispanique et gay”.

Selon ABC7 New York, les plaignants affirment que les deux femmes les ont harcelés, et diffamés en postant une vidéo éditée, et des commentaires sur les réseaux sociaux. « Ces pacifiques résidents de Suffolk County passaient un tranquille samedi sur la plage de Smith Point avec leurs familles, quand la célébrité rap Hennessy Carolina les a abordés, rageant, crachant, les menaçant et les insultant, tout en filmant, car l’un d’entre eux portait une casquette MAGA », explique leur avocat, John Ray.

« Ensuite, Hennessy, Cardi B et la célèbre mannequin Michelle Diaz ont vicieusement édité la vidéo avant de la publier sur les réseaux sociaux, pour que le monde entier la voie, affichant ces résidents et leurs familles comme des racistes », ajoute-t-il.

Ainsi, Cardi B se retrouve au tribunal pour diffamation à la suite de ses écrits sur les réseaux sociaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.