Le Bus de la rentrée de la Fondation Etisalat Bénin

Bus de la rentrée 2020-2021 : des centaines de Kits scolaires distribuées par la fondation Etisalat à Ifangni

Le bus de la rentrée initié chaque année par la Fondation Etisalat Bénin a démarré ce vendredi 18 septembre 2020 à l’Epp Idi Oro, dans la commune d’Ifangni, Arrondissement de Banigbé.

“Une bonne éducation est le meilleur héritage que l’on puisse donner à un enfant”, c’est dans cette optique que la Fondation Etisalat Bénin a démarré comme chaque année, à l’EPP IDI ORO dans la commune d’Ifangni, son bus de la rentrée pour une reprise des classes réussie.

“Nous allons démarrer le bus de la rentrée scolaire ici à Ifangni”, a expliqué Dolres Chabi Kao , Directrice Exécutive de la Fondaction Etisalat Bénin. Pour elle, chaque année, la fondation Etisalat lance une activité intitulée le bus de la rentrée scolaire. “Nous distribuons des milliers de kit scolaire sur l’ensemble du territoire national. Nous allons faire les 12 départements”, a-t-elle précisé. Le Kit est composé de cahiers, de stylos, de vrais dessinateurs, et de masques de protection contre le coronavirus.

Un bon usage des Kits scolaires et un bon résultat

Après avoir remercié la fondation Etisalat Bénin, le Porte parole des bénéficiaires, le petit Jean Elègba, élève en classe de CM2, a demandé à la fondation Moov de les aider à réfectionner le bâtiment de leur école qui, visiblement, est dans un état délabré. Il a également promis, au nom de ses camarades et ses parents, un bon usage de ces Kits et un bon résultat au cours de l’Année scolaire 2020-2021.

Comme lui, Issiakou Nachirou, président de la coordination des parents d’élèves a salué la Fondation Etisalat pour son geste dit-il “combien salutaire”. Il ajoute que cela soulagerait assurément non seulement une frange des parents mais surtout stimulerait en leurs enfants le goût de l’excellence.

Enraciné Moov Bénin dans la commune d’Ifangni

La première autorité de la commune d”Ifangni, le maire Kolawolé Adissa Franck Okpeicha a remercié la direction de la Fondation Etisalat. “On était parti sur les actions à mener au niveau des femmes d’Ifangni. J’étais surpris quand elle me disait qu’elle allait venir donner des kits scolaires aux enfants d’Ifangni”, fait-il savoir à ses compatriotes.

C’est pourquoi, il a invoqué la grâce de Dieu sur toutes les actions de Moov Bénin. ” Que Dieu vous fortifie et que votre entreprise avance”, a-t-il prié. Mieux, il promet faire enraciner Moov Bénin dans sa commune: “Etisalat n’était pas bien dans Ifangni mais je crois qu’a partir de maintenant, Etisalat sera bien enraciné dans Ifangni”, a-t-il laissé entendre.

La cible des cœurs meurtris

Très ému par ce geste de cœur, Célestin Lontchédji, représentant du chef de la région pédagogique N°39 (CRP) a rendu hommage à la fondation Etisalat. “Madame la directrice, recevez nos hommages. Nous rendons hommage d’abord parce que vous avez su choisir la cible, celle là qui a besoin d’attention, celle là qui a besoin de regard bienveillant”

A l’en croire, Moov Bénin, a su choisir la cible des cœurs meurtris, la cible des sans voix. “Nous vous remercions pour ce choix judicieux. Les kits qui seront aujourd’hui distribuer vont impacter sensiblement le rendement scolaire de nos apprenants. Nous ne voudrions pas que cette édition, la première, soit en même temps la dernière”, a-t-il lancé.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.