Boni Yayi - Ancien président du Bénin Ph: RS

Boni Yayi : « Je ne crois pas aux réformes personnelles qui instaurent la dictature»

L’ancien président béninois Boni Yayi a répondu aux déclarations de son successeur Patrice Talon dans un entretien accordé à Jeune Afrique. Dans ses propos il a assuré qu’il a le devoir de dénoncer les dérives du gouvernement de la rupture.

« Finalement, j’ai  compris que le Roi est venu, il n’a  que des Droits mais pas de devoirs vis-à-vis de son Peuple », a déclaré Yayi dans un tribune sur sa page Facebook. « Pour moi l’heure est grave et nulle part, notre constitution ne m’empêche d’opiner sur la gouvernance décevante des affaires de notre pays, pour son impact dévastateur sur le Peuple.  Dès lors, en ma qualité d’Ancien Président,  mon devoir est d’éviter tout silence complice car je suis préoccupé de l’avenir de ce pays, de sa jeunesse,  de nos enfants et petits-enfants », a-t-il soutenu.

Où nous conduit cette réforme partisane , qui se refuse à reconnaître légalement le droit des citoyens à créer un parti politique d’opposition avec des projets de société responsables ? Nous sombrons sous le régime de parti unique. Quel recul ? Et quelles humiliations ? Quelle démission collective ?

Boni Yayi

L’ancien président exprime également son pessimisme en ce qui concerne les réformes effectuées sous le régime de la rupture et ne mâche pas ses mots pour le dire explicitement. « Je ne crois pas aux réformes personnelles qui instaurent  la dictature et  les conflits d’intérêts au sommet de l’Etat au profit d’une minorité, qui esclavagiste le Peuple », a martelé Boni Yayi.

Il va sans dire, après un long moment de mutisme, et cette sortie sèche, que le Dr Thomas Boni Yayi serait de nouveau actif sur l’échiquier politique du pays.

17 commentaires
  1. GUEDE dit

    Mais personnellement je suis vraiment désolé des propos de Boni Yaya. Les rétros de sa gouvernance sont là dans les archives de sa chaîne de télévision ortb qui était a lui seul . Thomas Boni Yaya la honte est où !

  2. Yao Moïse dit

    Tout le monde ne pourra pas adopter le même modèle de gouvernance que vous,Papa Yayi.

    Aujourd’hui, il faut plus d’exigence dans tout. Et c’est mieux ainsi parce-que le Citoyen commence par prendre l’avantage sur la gestion de la cité. Il comprend désormais les désordres administratives qui s’opèrent sur le passé. Vous refusez de rester ensemble pourquoi ? Parce-que vous recherchez le pouvoir et l’intérêt personnel chacun (opposant).

    Papa Yayi, vous savez très bien le nombre de fois vous avez été victime quand vous étiez au pouvoir par les chantages des partis politiques régionalistes et de commune. Écoutez Papa Yayi, vous voulez vraiment que nous restons diviser en ethnique ?

    Moi je comprends le pourquoi Papa Yayi disais “je vais les tiens du Nord venir tabasser les nôtres du Sud”.

    Moi je ne suis pas à votre égard, mais j’aime respecter les gens. Vous aviez évoqué la démocratie Nescafée dans ce pays. Et si vous aviez vraiment tiré leçon dans votre gestion, vous n’aurez qu’à jouer vraiment un rôle de père médiateur.

    Corrigez vous Papa Yayi, car le Président Talon remplit bien ses devoirs et prend soin de ses droits. Si vous connaissez bien le Bénin, vous aurez à comprendre que c’est certainement la meilleure option.

    Nous observons tous le comportement de Papa Yayi et nous déplorons ses agissements. J’espère qu’il n’avait pas oublié le fait d’aller dans le marché dantokpa pour se battre à un policier innonssant qui le protégeait ?

    Laissez l’autre travailler. Vous Papa Yayi, vous aviez fait dix ans au pouvoir non? Laissez l’autre aussi, et en dix ans, nous béninois, nous allons apprécier nous même. Merci Mon Papa Bonheur.

    Restez calme simplement, c’est un signe de sagesse.

  3. DOSSOU dit

    Dans un premier temps, je fais observer que vous avez des problèmes en expression française, vous, l’auteur de cet article. C’est son successeur et non son prédécesseur.
    Dans un second temps, YINWE a intérêt à se taire. Les écarts en terme de réalisation des actions structurantes de développement entre ce qu’il (YINWE) a fait en dix et ce que son Président actuel fait sont incommensurables. Vivement qu’il sache raison garder

  4. SOGNON dit

    Demandez à Yayi Boni s’il se souvient qu’il venait par hélicoptère à Aclampa (commune de Glazoué) pour distribuer des dizaines de millions aux populations surtout aux jeunes . Cela n’a pas la situation précaire de ces jeunes parce que c’est de l’argent de la corruption !

  5. Rodrigue Olou dit

    Quelque soit l’étendue de sa mauvaise gestion, Yinwè comme vous le dites à tort et à travers à le droit d’opiner sur la gestion de Agbonon.. Sauf si bien sur vous pensez que Agbonon est un petit dieu que l’on ne doit pas irriter, dans quelques cas vous mon cher monsieur deviez savoir raison garder à l’avenir dans vos analyses.

  6. Abu koholy dit

    Donc il est vivant dans la politique ? Je pensais qu’il ne veut plus parler de la politique. Hum… Ce que le talon qu’il qualifie de dictateur à pendant 5 ans est mille fois mieux que toi yayi a fait pendant 10 ans. Pour moi, pas de commentaires sur la gouvernance de talon, c’est vrai nul n’est parfait à 100/100 mais il a fait beaucoup mieux……

  7. Nathan dit

    C’est ton avis, Dossou. Juste ton avis à toi. Ouvrez les yeux.

  8. Pondari dit

    Comprenons que le pays avance dans des réalisation chaque chef d’État en son temps fait de son mieux
    Mais politiquement un pays sans opposition je n’accepterais pas

  9. AMOUSSOU dit

    Prédécesseur en parlant des entretiens qui se sont suivis.

  10. Abilé dit

    Dossou veut dire après ,donc ce supposé Dossou à quel âge, et qu’est-ce qu’il connait en politique,yayi boni est pour le moment le meilleur président du renouveau démocratique après le général kérékou ,l’hypocrite, qui a dirigé aussi le pays et qui maintenant milite pour le retour de son fils condamné, et qui refuse de dire la vérité, ce n’est pas pour rien qu’il est le seul à organiser des élections et perdre depuis le renouveau. Dossou trop tard pour ce petit Dossou,yayi boni a parlé et parlera jusqu’à tes 20ans petit Dossou.

  11. John dit

    Mon cher Dossou, je suis d’accord avec vous sur le premier volet de votre intervention qui fustige l’expression par endroits hachée de l’article.. bref, pour ce qui est de l’incommunicabilité des “écarts en termes de réalisation des actions structurantes de développement”, laissez-moi vous dire que la majorité relève de projets déjà mis en routes avec appels de fonds d’aides des donateurs étrangers qui trouvent leur réalisation sous le régime actuel.. je ne dénie pas la rigueur mise à contribution pour une réalisation transparente effective.. mais ne nous leurrons pas.. c’est une rigueur dictatoriale de façade et une stratégie pour affamer le peuple.. point n’est besoin de tant de machiavélisme pour bâtir un pays.. la rigueur oui… parlant de machiavélisme, je vous invite à aller lire l’œuvre “le principe” de Machiavel… vous comprendrez que cette gouvernance a pour base cet ouvrage…Tout le reste c’est du vent…. Merci

  12. Anonyme dit

    Merci mon pote

  13. GOMEZ dit

    C’est normal qu’il n’y crois pas il s’appelle Thomas non vous avez été un scandale en gouvernance et au lieu de vous cachez par respect pour vous même vous trouverez à dire encore la honte n’existe plus dans ce pays

  14. Tidjani dit

    Merci mon frère tu as tout dit

  15. Anonyme dit

    Je suis vraiment triste de voir que l’ancien président réagisse ainsi.En 10ans de pouvoir,il n’a fait que des dépenses et non des économies cons ta table.Aujourd’hui plus que jamais la jeunesse béninoise est derrière son père Patrice TALON,et nous sommes vraiment désolé d’avoir douté de lui.Tout le département du Mono a travers les cadres comme Macaire AGBANTE,Dakpè SOSSOU,le ministre de l’économie et son père son soutient le gouvernement de TALON.

    GUIDI Ricardo

  16. Ricardo dit

    Une chose reste Claire,le BENIN aujourd’hui est plus prêt pour un développement et pour une indépendance.L’actuel président est plus intelligente dans ce sens où il s’attaque plus aux problème essentiel’. L’ancien président devrait avoir honte puisque sa gouvenance est d’une médiocrité incroyable.Une chose est sûr la jeunesse béninoise et surtout celle du département du Mono est engagée derrière patrice TALON. Cela se voit a travers les cadres politique du départemental comme le ministre de l’économie et son père,le député SOSSOU et surtout monsieur AGBANTE

  17. Ricardo dit

    John,donc le Bénin aujourd’hui est a la porte de la famine? Donc pour toi,a part la rigueur, le gouvernement en place n’a plus d’autres mérites ? Pour toi si a la place de TALON,on avait encore yayi,tu serais heureux pour ton pays? Parlons en tant que patriote et non en tant que membre d’un parti politique

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.