Sabi-Sira-Korogoné - Pdt MPL Ph: Le matinal

Bénin – Présidentielle de 2021: le MPL de Sabi Sira Korogoné illusionniste à 95%?

Il y a quelques jours, le président du Mouvement Populaire de Libération (MPL), Sabi Sira Korogoné, a confirmé sa participation effective à la présidentielle de 2021. Un optimisme illusionniste qui brouille plus ou moins la piste du parrainage et interpelle sur la stratégie utilisée par le MPL pour obtenir à 95% près, le parrainage  pour le compte de la présidentielle de 2021.

Invité sur l’émission Zone Franche de Canal 3 Bénin, le dimanche 30 août 2020, Sabi Sira Korogoné semblait très sûr de la participation du mouvement MPL à la présidentielle de 2021. «le MPL a déjà téléchargé son parrainage à plus de 95 % », avait confié le politicien qui se réclame de l’opposition. Si pour lui, «quelles que soient les intempéries, le MPL sera sur la ligne de départ des prochaines élections », on se demande comment compte-t-il obtenir les 10% de parrainage.

Comme pour expliquer sa certitude, le meneur de l’initiative de Nikki a indiqué avoir pris le temps de tester le dispositif du parrainage en rentrant directement en discussion avec des élus.

Un parrainage à plus de 95% de téléchargement, un leurre du MPL ?

Alors que la société civile et les partis de l’opposition plaident pour la suppression urgente du parrainage, Sabi Sira Korogoné est plus que jamais prêt. Une certitude qui inquiète l’opinion publique quand on connait les conditions d’obtention dudit parrainage.

En effet, il n’est plus à démontrer que l’Assemblée nationale a institué un parrainage dont la grande majorité des parrains, (les 83 députés et presque les 77 maires) appartiennent à un même camp politique, la majorité présidentielle.

A ce titre, ce parrainage prise en compte pour la présidentielle de 2021 devrait donc être constitué des 83 députés issus des législatives d’avril 2019 jugées exclusives et les 77 maires désignés et installés à la suite des élections communales de mai 2020. Une situation qui remet en cause «le caractère “juste et égalitaire” que doit avoir une loi dans un Etat de droit », selon la société civile.

Dans cet imbroglio, comment Sabi Sira Korogoné a-t-il pu obtenir à 95% de téléchargement son parrainage ? En attendant sa démonstration de la loi sur le parrainage, la question reste posée.

Le principe de la loi sur le parrainage…

Mis en vigueur le 07 novembre 2019, date de la promulgation de la loi, portant modification de la loi portant constitution de la République du Bénin, le parrainage fait débat au sein de la classe politique et de l’opinion publique béninoise.

L’article 132 de la loi 2019-43 stipule que “nul ne peut être candidat aux fonctions de président de la République ou de vice-président de la République s’il n’est dûment parrainé par un nombre de députés et/ou de maires correspondant à au moins 10% de l’ensemble des députés et des maires.”

BR et UP qualifiés, FCBE dans la course, MPL out

Sauf retournement de situation, à ce jour, seuls le bloc Républicain et l’Union progressiste sont qualifiés pour la présidentielle de 2021. En effet, l’Union Progressiste a 55% du parrainage et le Bloc Républicain 41, 25% d’élus (députés et maires, toutes catégories confondues). Pendant ce temps, la FCBE a totalisé 03, 75% d’élus et doit encore mouiller le maillot pour atteindre les 10% exigés par la loi sur le parrainage.

C’est un secret de polichinelle que le Mouvement Populaire de Libération (MPL) n’est ni représenté à l’Assemblée nationale, ni dans les 77 communes du Bénin pour prétendre se faire parrainer par les députés et maires. Mieux, il serait difficile pour ces derniers de parrainer à visage découvert un parti de l’opposition. A moins que le parrainage soit anonyme. Ce qui n’est pas encore le cas.

A ce titre, reste à savoir par quelle alchimie le MPL de Sabi Sira Korogoné a pu obtenir a 95% de téléchargement, son parrainage.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.