gaetane
Angélo Ahouandjinou, Maire de la commune d'Abomey-Calavi

Bénin – Mafia foncière à Abomey-Calavi: des menaces sur le Maire Angélo Ahouandjinou

Angélo Ahouandjinou, Maire de la commune d’Abomey-Calavi était l’invité de “Grand Format” sur Canal3 Bénin ce dimanche 20 septembre 2020. Il a abordé la question de la mafia foncière dans la cité-dortoir. Le successeur de Georges Bada affiche une détermination à restaurer les réserves administratives malgré les menaces.

La lutte contre la mafia foncière est l’une des chantiers abordés par le nouveau Maire d’Abomey-Calavi dès son installation. Le bilan à mi-parcours est encourageant et il compte ne pas s’arrêter, malgré les menaces qu’il reçoit de part et d’autre. “C’est vrai, des menaces pleuvent de toute part; mais nous sommes tranquilles, imperturbables. Ces menaces ne nous disent absolument rien”, a-t-il déclaré.

A lire aussi : Bénin – Mafia foncière: Pierre Gbégnon condamné et chassé du rang des géomètres

L’autorité vient du seigneur et nous ne sommes pas Maire de notre force. Il y a la main divine qui est là. Nous sommes là pour défendre une population qui crie. Nous allons mettre chaque chose à sa place.

Angélo Ahouandjinou

L’autorité communale compte donc aller au bout de son combat par la grâce de Dieu. Ceux qui sont tapis dans l’ombre et qui font feu de tout bois pour qu’il abandonne le dossier, ont donc tiré à terre. La ténacité du Maire vise à récupérer tous les domaines qui appartiennent à la Mairie et qui ont été frauduleusement vendus à des particuliers.

Identification et immatriculation des réserves administratives

Dans son intervention, le Maire a expliqué la genèse des actions actuellement en cours sur le terrain. Selon ses dires, une séance a été organisée en Août 2020 pour permettre de situer les responsabilités. Le diagnostic a montré que plusieurs acteurs dont des cadres de la Mairie, des géomètres et des membres des comités de lotissement sont impliqués dans cette mafia.

A lire aussi : Bénin – Inondation à Abomey-Calavi: Angélo Ahouandjinou joue à la diversion dans l’eau

L’identification et l’immatriculation des réserves administratives a démarré sur le terrain à la suite de la séance tenue avec tous les acteurs. Après quelques jours de travail, le constat est amer. “Des plaques ont été même posées dans les salons des gens”, a affirmé le Maire.

Des plaintes des présumés propriétaires

Dès que la commission installée à commencer l’identification et l’immatriculation des réserves administratives, certaines personnes dont les parcelles ont été ciblées par les plaques sont allées se plaindre à la Mairie. A en croire Angélo Ahouandjinou, un traitement rigoureux sera fait desdites plaintes pour situer chaque partie. “Pour le moment, ils sont des présumés propriétaires. Les répertoires que nous avons montrent que les domaines sont des “réserves administratives”, a-t-il déclaré.

A lire aussi : Bénin – Mutation frauduleuse de parcelles: le procès des 12 géomètres reporté

Le Maire reconnaît que les conseils communaux passés ont dû à un moment donné attribué des domaines à certains citoyens qui en son temps auraient été dans une situation de sinistre ou pour résoudre d’autres problèmes. Mais tout ça sera analysé de près afin que les concernés ne soient pas pénalisés. Si la plainte est justifiée par un arrêté pris en conseil communal, respectant les normes en la matière, “nous allons donner raison à l’intéressé et enlever les plaques. Dans les cas, les plus flagrants, nous maintenons les plaques. Les preuves sont là, tangibles”, a martelé Angélo Ahouandjinou.

Les géomètres sommés de déposer les rapports de leurs travaux

Tous les géomètres qui ont travaillé dans le cadre du lotissement à Abomey-Calavi ont été sommés de déposer les rapports qu’ils ont gardés sur eux depuis des années. Cette injonction faite aux concernés depuis la séance du 13 Août 2020 n’est pas encore respectée à 100%. “Jusqu’au jour d’aujourd’hui, il y en a qui n’ont pas encore déposé les rapports. Quand on m’a fait le point la dernière fois, il y en a qui n’ont pas encore déposé ce rapport”, a déploré Angélo Ahouandjinou.

A lire aussi : Bénin – Mairie d’Abomey-Calavi: la suspension du Chef Village de Glo-Tokpa levée

Selon le Maire l’une des facteurs de la mafia foncière c’est le fait que les rapports des travaux de lotissement sont restés dans les mains des géomètres. “Une fois que ces rapports sont avec eux, ils ont la latitude de manipuler, de faire de n’importe quoi. Ce qui amène certains membres des comités de lotissement à la base à se lancer dans les ventes de parcelles; ce qui n’est pas de leur ressort”, a-t-il indiqué.

2 commentaires
  1. Saturnin sottin dit

    Ce qui s’est passé à la commune d’abomey-calavi concernant les lotissements est suicidaire et inimaginable. Les géomètres en complicité avec les comités de lotissement ont vendu des chutes, ont vendu des voies empêchant les propriétaires de rentrer dans leur propre maison.
    Mon exemple en est un témoignage palpable. Cela fait plus de 8 ans que je bats le macadam derrière la situation de ma maison dont une emprise de la voie menant dans ma maison à été vendue par madame okidji en complicité avec le géomètre dénis dossou du cabinet KOKOSSOU Gaston. Ce qui fait que ma maison privée de servitude et de façade est entourée de quatre autre maisons.
    Depuis 2012 malgré toutes les démarches la situation perdure. J’ai été obligé de saisir le tribunal.
    Aller à la mairie d’abomey-calavi et aux affaires domaniales et demander l’affaires sottin saturnin de Togoudo-Agbodokpa secteur 1 ancien.
    Voici mon adresse. Vous pourriez me contacter pour plus d’informations.
    Saturnin sottin
    Radiologiste des hôpitaux
    Téléphone : 96966742/ 94946742/ 90906742.

  2. Éric dit

    Mr , restez tranquille , vous avez pleinement raison , ils en ont fait à plusieurs endroit , et ce qui m’étonne , jusque là la commission n’a pas trouve c’est vons dans le plan pour intervenir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.