Bénin : mis sous mandat de dépôt, Carlos Adohouannon gardé à la prison civile d’Akpro Missérété

L’ex régisseur des impôts, Carlos Adohouannon, rattrapé dans sa fuite au Sénégal puis extradé au Bénin depuis le jeudi 17 septembre 2020 a été placé sous mandat de dépôt.

En attendant son procès dans le dossier détournement de plusieurs milliards à la Direction générale des Impôts (DGI), l’ex régisseur Carlos Adohouannon séjourne à la prison civile d’Akpro Missérété.

En effet, Carlos Adohouannon a été arrêté à l’aéroport International Blaise Diagne par la police sénégalaise. Selon les informations de BENIN WEB TV, les services de sécurité de l’Aéroport ont pu l’identifier grâce à l’avis de recherche que son pays le Bénin avait émis. Après son extradition, il a été confié à la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet).

 La Criet a ensuite envoyé le dossier en instruction qui à son tour, a entendu l’ex-régisseur des Impôts. Le même jour le dossier a été envoyé devant la chambre des Libertés et de la Détention de la Criet qui a également écouté le mis en cause.

Sans surprise, le juge des libertés et de la détention a confirmé sans faire dans la dentelle, le mandat de dépôt contre Carlos Adohouannon par la commission d’instruction. C’est ainsi que l’ex-régisseur des impôts est renvoyé à la prison civile d’Akpro-Missérété où il séjourne depuis son extradition au Bénin, et ce, en prélude à sa toute première comparution devant la Criet.

Carlos Adohouannon risque la prison à vie

Conformément à l’article 45 de la loi 2011-20 du 12 octobre 2011 portant lutte contre la corruption et autres infractions connexes en République du Bénin, Carlos Adohouannon risque la réclusion criminelle à perpétuité, s’il est reconnu coupable des faits qui lui sont reprochés.

« Lorsque le montant de la chose détournée ou dissipée est égal ou supérieur à cent millions (100 000 000) de francs, la peine d’emprisonnement sera la réclusion criminelle à perpétuité et à une amende d’au moins cent millions (100 000 000) de francs », stipule l’article 45 alinéa dernier de la loi 2011-20 du 12 octobre 2011 portant lutte contre la corruption et autres infractions connexes en République du Bénin.

Pour rappel, Carlos Adohouannon est porté disparu depuis le 20 septembre 2019 suite à une accusation de détournement de 4 milliards FCFA. A l’époque, plusieurs cadres du service des impôts et des proches du mis en cause ont été écoutés. Seulement, depuis qu’il est cavale, le dossier n’a plus évolué.

1 commentaire
  1. valentin dit

    Carlos Adohouannon est porté disparu depuis le 20 septembre 2019 suite à une accusation de détournement de 4 milliards FCFA.
    Il est maintenant de retour et nous pensons que la justice ne va pas nous faire assister a une mascarade de justice comme ce fut le cas de certains dossiers encore en instance

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.