Bénin: 05 promesses de Joël Aïvo à la population de Toffo

L’agrégé de droit, Joël Aïvo a repris ce weekend son “dialogue itinérant” avec les populations à l’intérieur du pays. Accueilli ce samedi à Toffo, le potentiel candidat à la présidentielle de 2021 a fait des promesses aux populations venues l’écouter.

C’est la Commune de Toffo qui a accueilli ce samedi 12 Septembre 2020 l’ancien doyen de la faculté de droit et sciences politiques accompagné par une forte délégation du “Rassemblement”. Face à la population de cette commune, mobilisée par le comité d’organisation et les différents responsables des cellules de base des arrondissements, l’universitaire a d’abord expliqué les raisons qui ont motivé son engagement politique.

A Lire aussi: « Dans sept mois, je promets de rendre aux Béninois, le Bénin qui faisait notre fierté » Joël Aïvo

Dans son exposé, Joël Aïvo a exprimé son attachement à la démocratie qui selon lui a pris un coup depuis 2016 avec l’avènement du régime du président Patrice Talon. Pour le constitutionnaliste, il urge d’œuvrer pour la restauration de la démocratie et de l’état de droit. C’est, précisa-t-il, l’une des raisons de son engagement politique.

La seconde raison qui motive son militantisme est liée à la situation de misère ambiante dans laquelle baigne, à l’en croire, ses compatriotes. L’universitaire se désole en effet de la faim qui dicte sa loi aux populations à une époque où on vante la bonne santé de l’économie béninoise.

Ne pouvant rester indifférent à la souffrance de ses compatriotes, le professeur de droit se propose comme une alternative crédible pour changer les choses en faveur des populations martyrisées jusque-là par les gouvernants.

Les Cinq promesses de Joël Aïvo à Toffo

L’agrégé de droit dont la candidature à l’élection présidentielle de 2021 ne fait plus l’ombre d’aucun doute, promet de changer les choses s’il bénéficiait de la confiance de ses compatriotes. Devant la population de Toffo, il a fait cinq promesses dès qu’il sera porté à la plus haute fonction de l’Etat.

Premièrement, le professeur Joël Aïvo prend l’engagement de sonner le rassemblement de tous les béninois, ceux de l’intérieur, de la diaspora et les exilés politiques pour que dans la conjugaison des forces, on puisse relever le pays.

Deuxièmement, l’agrégé de droit promet travailler pour une sorte d’équité entre les filles et fils du pays. Selon lui, depuis des décennies, seulement une poignée des béninois profite de la richesse du pays laissant la plus grande masse dans la misère. Une injustice qu’il entend s’employer à corriger.

La troisième promesse faite par l’agrégé de droit est de travailler à redorer l’image du pays sur le plan international tout en réactualisant les relations bilatérales avec certains pays jadis des partenaires privilégiés du Bénin.

Le président du mouvement “Le rassemblement”, promet en quatrième position par ailleurs d’honorer la mémoire de tous les compatriotes qui ont défendu et sacrifier leur vie pour la patrie.

Enfin, le professeur Joël Aïvo affirme qu’il voudrait s’entourer de la compétence de tous les béninois. Pour le potentiel candidat à l’élection présidentielle, personne ne sera écartée dans la construction du pays. Il rassure ceux qui sont actuellement au pouvoir que leur contribution pour la construction de la l’Etat sera requise.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus