Patrice Talon, Nicéphore Soglo et Boni Yayi Photo: Présidence de la république

Bénin: les griefs de Boni Yayi sur la gestion de son successeur Patrice Talon

En réponse à l’interview accordée par son successeur au magazine panafricain, Jeune Afrique, l’ancien président béninois, Boni Yayi, qui ne partage pas le mode de gouvernance actuel, explique ce qu’il reproche à son successeur et émet des souhaits.

L’ancien chef d’état béninois, le président Boni Yayi, n’est visiblement pas en phase avec la gouvernance de son successeur, Patrice Talon.

A Lire aussi: Bénin: avant Boni Yayi, Sakinatou Harouna avait reçu un don de Patrice Talon

Dans une publication sur sa page Facebook en réponse au contenu de l’interview accordée par Patrice Talon au magazine panafricain Jeune Afrique, le président Boni relève les griefs qu’il nourrit contre son successeur.

A en croire l’ex-président d’honneur du parti force cauris pour un Bénin émargent, la gouvernance sous Talon n’est orientée vers l’intérêt général et le pays n’est pas gouverné pour le pays, mais pour l’intérêt de quelques-uns.

Ce n’est pas par la dictature orientée centrée sur les conflits d’intérêts au sommet de l’Etat au profit d’un clan sous le signe de la corruption que les Béninois parviendront à la Terre Promise où coulent le lait et le miel pour tous.”

Boni Yayi

Dans sa publication, le président Boni Yayi n’a pas omis d’exprimer ses souhaits sur la gouvernance de son successeur. Il invite en effet l’actuel locataire du palais de la Marina à œuvrer pour plus de démocratie et de liberté.

Il invite également son successeur à gouverner le pays dans la transparence afin que ses actions soient audibles aux yeux du peuple souverain, détenteur du pouvoir d’Etat.

Gouverner bien, c’est dire ce que l’on fait et faire ce que l’on dit en toute transparence. Autrement on n’est plus audible par le Peuple. Par ailleurs, l’Autorité de l’Etat passe par l’exemplarité des dirigeants “

Boni Yayi

Pour sortir de l’impasse socio-politique actuelle dans laquelle le mode de gestion a conduit le pays, l’ancien président souhaite “le dialogue pour régler les problèmes”.

7 commentaires
  1. Anonyme dit

    Mon œil , Yayi boni est-il mieux placer pour nous dire ces griefs sur la gestion de TALON, il me fait trop rire ce humoriste de tchaourou.
    La gestion la plus transparence depuis les lustres du temps c’est celle de TALON qui a fait progresser tous les secteurs d’activité du pays.
    Yabo peut-il comparer sa gestion à celle de TALON ?
    Yabo si tu n’as rien à dire au peuple vaut mieux que tu fermes ta sale bouche à l’odeur de tiger-cola ou agbôta.

  2. Anonyme dit

    VA T-IL SE TAIRE ET LAISSER LE MONSIEUR GOUVERNER AVEC SA VISION ? KÉRÉKOU SUI LUI AVAIT LAISSÉ LE POUVOIR LE L’A PAS TANT CRITIQUE PENDANT SA GOUVERNANCE

  3. COOVY dit

    S’il n’y avait pas de liberté, il y a longtemps que certains seraient en tôle, tous ceux qui insultent impunément les dirigeants sur la place publique et sans aucune preuve.
    Quant à la gestion économique et l’injustice, seuls ceux qui sont nés après 2016 peuvent écouter les leçons données par Yayi…

  4. Anonyme dit

    C’est claire.

  5. Pierre Du bon dit

    Toi tu es trop fou car tu manges dans l’argent que vous voulez à notre état

  6. Samson dit

    À vrai dire,la gestion de Boni Yayi vaut mieux.

  7. Nicole A. dit

    Le pays est entre vos mains ,dirigé bien c’est bon ,mais mal dirigé cela , vous engagent vous les dirigeants de notre pays car l’heure est graves,le pays va de mal en pie et ont se demande a quand la fin de tout ça

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.