Charlemagne yankoty et Ousmane batoko Crédit Ph: Jérémie KOSSOU

Bénin: le maire Charlemagne Yankoty reçu au cabinet de Ousmane Batoko

Le maire de la Commune de Porto-Novo, Charlemagne Yankoty a rendu, ce vendredi 25 Septembre 2020, une visite de courtoisie au président de la cour suprême, Ousmane Batoko.

Au cours de la visite de courtoisie de l’édile de ville de Porto-Novo au président de la cour suprême, Batoko Ousmane. les deux personnalités ont échangé sur le développement de la capitale politique du pays.

A Lire aussi: Bénin: la Mairie de Porto-Novo traîne une dette de plus de 6 milliards FCFA

Les deux autorités ont notamment évoqué les questions relatives à la gestion des différents projets de développement de la ville. A cet effet, Ousmane Batoko a prodigué de nombreux conseils à son hôte après l’avoir écouté sur les enjeux de son mandat et sur ses ambitions pour la Commune.

Pour sa part, très reconnaissant de l’accueil qui lui a été réservé par le président de la haute institution en matière administrative, Charlemagne Yankoty a Ousmane Botoko pour sa vision du développement de la ville capitale et pour son humilité.

Précisons que l’édile de la ville de Porto-Novo était accompagné, pour l’occasion de son chargé de mission, Wabi Amadani.

Charlemagne Yankoty entend imprimer un changement dans la gouvernance de la Commune

La visite du maire de Porto-Novo entre en ligne de compte de sa volonté d’imprimer un nouveau système de gestion à la ville. Cette visite lui a permis en effet de recueillir des conseils dans ce sens.

En effet, dans un entretien qu’il a accordé à l’Evénement Précis, quelques semaines seulement après sa prise de fonction, Charlemagne Yankoty avait déploré comment la ville a été gérée depuis 17 ans.

Ce qui fait mal, avait-il affirmé, c’est le système mis en place pour la gestion de notre municipalité depuis 17 ans. C’est difficile de développer dans ce système. Selon Charlemagne Yankoty, c’est un système qui ne permet pas à Porto-Novo de se développer; d’où son engagement de gérer autrement la ville.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.