Luc Atrokpo @ Maire de Cotonou @ FB

Bénin: de retour à Cotonou, le maire Luc Atrokpo reprend service le 1er octobre

Après plusieurs mois d’absence pour des raisons de santé, le maire de la ville de Cotonou, Luc Atrokpo, est retourné au Bénin, ce dimanche 20 septembre 2020, au soir. Sans pour autant se donner de repos, l’homme, qui devrait être en convalescence, a déjà annoncé son retour au service.

Après trois mois d’absence à Cotonou, suite à son hospitalisation en France pour des raisons sanitaires, le maire de Cotonou, Luc Atrokpo, de retour à Cotonou ce dimanche, ne compte pas perdre de temps. Selon les informations de BENIN WEB TV, Luc Atrokpo, nouvel édile de Cotonou, homme d’expérience très averti des questions de décentralisation, reprend officiellement service le 1er Octobre 2020.

Je rends grâce au Dieu Tout-Puissant, le Père céleste, l’unique source de vie en plénitudeAprès une longue absence…

Publiée par Luc S. Atrokpo sur Lundi 21 septembre 2020

Arrivé à 20h06 à l’aéroport international Bernardin Cardinal Gantin, Luc Atrokpo a été accueilli au salon d’honneur par l’honorable Tchaou, le Président de l’ARCHA, Dah Agbossaga, son directeur de cabinet à l’ANCB, Raoul Ezin, ainsi que le conseiller communal de Bohicon, Jules Johnson Wankpo.

Randyx Ahouandjinou, maire intérimaire

Hors du territoire national depuis le 10 juillet 2020 pour la France, afin de recevoir les soins appropriés, Luc Atrokpo avait été remplacé pour la circonstance par Raoul Romain Randyx Ahouandjinou. Ce dernier a été désigné maire par intérim de la ville de Cotonou par arrêté municipal N° 079/ MCOT/SG/SP le 13 juillet 2020. Une décision urgente prise en raison de l’évacuation sanitaire en France, du maire de Cotonou, Luc Atrokpo.

Des limogeages en l’absence de Luc Atrokpo

Randix M. Romain Ahouandjinou gérait en l’absence du maire, les affaires courantes de l’administration municipale en attendant le retour de Luc Atrokpo. Le lundi 20 juillet 2020, le maire par intérim de la ville de Cotonou, Randix M. Romain Ahouandjinou, a relevé Lambert Ayitchéou de ses fonctions de Directeur des services techniques de la mairie de Cotonou (DST).

Selon les raisons de la révocation, évoquées dans l’arrêté signé par le maire intérimaire, il aurait fait l’objet d’insubordination notoire et répétitive envers son supérieur hiérarchique. Le même arrêté précise que le limogeage a pris effet à compter de sa date de signature.

Par la suite, Christiane Solange Songbé et Ginette Danielle Azagnandji, respectivement Secrétaire générale et Secrétaire générale adjointe, ont été relevé de leurs fonctions le lundi 7 septembre 2020 par arrêté municipal par le Maire intérimaire.

Des sources proches de la mairie rapportent que Christiane Solange Songbé et son adjointe alimentent entre elles une guéguerre qui impacte négativement le fonctionnement de l’administration de l’hôtel de ville de Cotonou.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.