Nicéphore [email protected] Tribune

Bénin : de quelle résistance parle Nicéphore Soglo ?

Le Président Nicéphore Soglo est intervenu, mercredi 23 septembre au soir, pour, si l’on se réfère au communiqué, calmer la tension au sein de l’opposition ou de la Résistance, un creuset forgé manu militari, dont l’objectif est de restaurer l’Etat de droit. Porteuse d’espoir à sa naissance, la Résistance est en voie de disparition ou plongée dans un
sommeil pathologique profond.

‘’La résistance à Patrice Talon et son régime s’est donnée pour mission d’entretenir l’espérance auprès de ces millions de Béninois accablés de taxes iniques, de terreur et de souffrances’’, ce sont-là un extrait du communiqué signé du Président Nicéphore Soglo. C’est totalement erroné de penser ou de croire, tel un servant d’autel, que cette résistance là avec ses limites étalées au grand jour et fracassants désaccords de ses composants, soit à même d’assurer un avenir meilleur au peuple béninois.

A lire aussi : Bénin – Session extraordinaire du parti RE: Azannaï et les siens plus que déterminés pour la résistance

Elle est déchiquetée par des conflits internes et a perdu toute contenance du fait des intérêts égoïstes et inavoués de certains membres. Dire que la Résistance n’existe que de nom, c’est proprement donner de la contenance aux adversaires du régime actuel. Elle est plutôt dans sa phase de décrépitude au regard des quiproquos et fourvoiements des membres. Quasi-inexistante depuis peu sur l’échiquier national en dehors des sorties solitaires et sporadiques de Candide Azannaï, la Résistance à Talon a visiblement perdu son programme d’actions.

Restaurer l’Etat de droit : un leurre

Comment peut-elle parvenir à cet idéal si une crise de confiance règne en permanence ? Tel ou tel autre est soupçonné d’être de mèche avec le pouvoir en place ou est considéré comme la taupe, donc à mettre en quarantaine. Rien de concret ne peut être possible, sauf par occultisme, si les tenants et les aboutissants vivent sous le poids d’un climat de méfiance.

A lire aussi : Bénin – Rencontre d’élaboration d’une feuille de route: la résistance bientôt en ordre de bataille?

En pondant ce communiqué, publié malheureusement sur les réseaux sociaux et repris par la presse classique, l’ex-chef d’Etat béninois à manqué de tact. Il aurait dû, dans le souci de colmater les brèches, inviter les protagonistes à un échange et le compte-rendu sera publié sur les réseaux sociaux dans une certaine mesure.

Nicéphore Soglo vient ainsi de confirmer que le linge sale de la Résistance se lave sur la place publique. Et dire que ce groupuscule veut conduire les Béninois à la terre promise, c’est dire que le compteur est encore à zéro. Cependant, Nicéphore Soglo tient à la survie de la résistance à Patrice Talon qui, selon lui, est porteur d’un projet de restauration du génie béninois. Et pourtant, elle fait du surplace. Tant mieux pour ceux qui y croient !

3 commentaires
  1. Claude dit

    C’est maintenant BeninWeb TV a compris.

    Ces soit disant résistants n’ont d’yeux que pour leurs intérêts.

    Un diable qu’on connait est toujours mieux qu’un Dieu qu’on ne connait pas.

    Je préfère la continuité qu’un potentiel marabout de la resistance

  2. COOVY dit

    Le Bénin est un pays démocratique sur tous les plans, où il est permis à n’importe quel quidam de raconter ce qu’il veut, d’insulter les dirigeants sur la place publique. Il n’y a donc aucun état de droit à y restaurer.
    L’objectif de la fameuse résistance étant ailleurs (des intérêts personnels et égoïstes), il est tout à fait normal qu’il n’y ait aucune entente au sein de de groupuscule de rigolos.
    Dommage que Soglo se soit abaissé à ce niveau….à cause de …ce qu’on sait.

  3. COOVY dit

    ce groupe de rigolos, j’écrivais.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.