Un détenu de la prison civile de Parakou, candidat au Bac, avec son encadreur @PNUD Bénin (Twitter)

Bénin – BAC 2020: les 2 pensionnaires admis de la maison d’arrêt de Parakou primés

Avec l’appui de l’agence pénitentiaire du Bénin, les détenus de la prison civile de Parakou, brillamment admis à l’examen du baccalauréat session de Juillet 2020, ont reçu une distinction.

C’est à travers une cérémonie marquée de sobriété que les deux pensionnaires de la prison civile de Parakou, admis au Bac 2020, ont été distingués, ce samedi 5 Septembre 2020.

A Lire aussi: Bénin : les nouveaux bacheliers orientés vers les filières professionnelles pratiques

Ils étaient trois à avoir composé aux récentes épreuves écrites pour l’obtention du premier diplôme universitaire. Au bout du compte, deux ont pu tirer leurs épingles du jeu.

Une réussite que l’agence pénitentiaire n’a pas voulu passer sous silence. Cette distinction accordée ce samedi aux deux lauréat à travers une manifestation fort simple, mais empreinte d’émotions, qui s’est déroulée dans la maison d’arrêt de Parakou, vise non seulement à les féliciter pour l’effort fourni, mais aussi pour les encourager à aller plus loin.

Il faut dire qu’au-delà des deux lauréats, l’honneur revient également à l’agence pénitentiaire, en l’occurrence, le Directeur Giles Yèkpè, qui œuvre pour donner un visage humain à nos maisons d’arrêt.

Précisons qu’en dehors des deux détenus, Ahmed Yarou Dankoro, encadreur principal des candidats détenus de la prison civile de Parakou, a été aussi primé.

Quid de l’agence pénitentiaire du Bénin?

L’Agence Pénitentiaire du Bénin (APB) a été mise en place par décret N02017-572 du 13 décembre 2017, portant création, organisation et fonctionnement de l’Agence Pénitentiaire du Bénin.

Elle est placée sous tutelle du ministère en charge de la justice.  

L’APB a pour attributions de mettre en oœuvre la politique du Gouvernement et la législation dans le domaine pénitentiaire.

A ce titre, elle est chargée :

  • de mettre en œuvre la politique pénitentiaire de l’Etat ;
  • de veiller, en collaboration avec les autorités judiciaires, au bon fonctionnement des maisons d’arrêt et des prisons civiles ;
  • de conclure et de veiller à l’exécution des contrats relatifs aux constructions ou réhabilitations et à l’entretien  des maisons  d’arrêts et des prisons civiles ;
  • de conclure et de veiller à l’exécution des contrats relatifs à l’alimentation, aux soins de santé et aux transports des détenus ;
  • d’organiser, en collaboration avec les autorités des forces de sécurité, la sécurité des maisons d’arrêt et des prisons civiles ainsi que la protection des détenus;
  • de suivre l’exécution des peines privatives de liberté par les personnes condamnées ;
  • de collaborer aux traitements des dossiers de grâce, de remise de peines, de libération conditionnelle, de réhabilitation et d’amnistie ;
  • de collaborer, en cas de nécessité, à l’exécution des peines alternatives à L’emprisonnement ;
  • d’initier ou de contribuer aux mesures destinées à la réinsertion sociale et professionnelle des personnes condamnées ;
  • d’étudier et de traiter toute question relative au recrutement et à la gestion du personnel pénitentiaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.