@Africa Top Succes

Alassane Ouattara: “Simone Gbagbo a été une mauvaise conseillère pour son mari”

Pour Alassane Ouattara, l’ex-première dame de la Côte d’Ivoire, Simone Gbagbo, a été une mauvaise conseillère pour son mari, Laurent Gbagbo.

Dans une interview accordée au média Français, Paris Match, le chef d’Etat ivoirien Alassane Ouattara, a passé au peigne fin plusieurs actualités de la scène politique ivoirienne. Actuellement en campagne pour la présidentielle du 31 octobre 2020, le chef de file du parti RHDP, s’en est aussi pris, à l’ex-première dame Simone Gbagbo.

A lire Aussi: Côte d’Ivoire: la Cour Africaine ordonne la réintégration de Laurent Gbagbo dans le processus électoral

Interrogé sur les motifs pour lesquels, il n’a pas amnistié Laurent Gbagbo alors qu’il l’a fait pour son épouse, Simone Gbagbo, Alassane Ouattara a tout doucement, glissé une pique à l’ex-première dame. “C’est vrai, j’ai levé toutes les poursuites contre 800 personnes qui étaient mêlées à la crise post-électorale, dont Simone Gbagbo. Je n’ai pas voulu être le chef d’Etat qui enverrait une femme devant la CPI“, a répondu Alassane Ouattara qui ajoute que “Simone Gbagbo a sans doute été une mauvaise conseillère de son mari, mais c’est lui qui était responsable”.

Simone Gbagbo avait été arrêtée en 2011 en compagnie de son époux, Laurent Gbagbo. Elle a été jugée et condamnée en 2015 pour plusieurs chefs d’accusations, avant d’être amnistiée par le président Alassane Ouattara.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.