Sidiki Diabaté @ FB

Affaire violences conjugales: en prison, Sidiki Diabate donne sa version des faits

Depuis quelques jours, Sidiki Diabate joue sa carrière dans une affaire de violence conjugale. Incarcéré à la prison centrale de Bamako Coura, l’artiste a donné sa version des faits.

C’est un secret de polichinelle, la traversée du désert se poursuit pour Sidiki Diabaté. Accusé d’avoir séquestré et violenté sa désormais ex-compagne, le chanteur malien Sidiki Diabaté a été placé sous mandat de dépôt, jeudi 24 septembre. Depuis, il passe ses nuits à la prison centrale de Bamako Coura.

A lire Aussi : Mali – Affaire Mariam Sow: le célèbre chanteur Sidiki Diabaté déféré en prison

De nos sources, on apprend que Sidiki Diabaté aurait enfin donné sa version des faits. Il déclare avoir loué un appartement tout équipé à la jeune dame. S’inquiétant de ne pas avoir de ses nouvelles un jour, il aurait débarqué à l’improviste et aurait surpris sa compagne dans le lit avec un autre mec. Très en colère, il l’aurait roué de coups dont les images ont fuité sur les réseaux sociaux. La famille de la copine ayant eu vent de cette nouvelle, aurait entrepris un chantage si l’artiste ne voulait pas voir son image écorchée dans les médias.

Selon l’Infodrome, Sidiki Diabate aurait dans un premier temps cédé au chantage avec plusieurs millions de francs versés pour régler à l’amiable et étouffer cette affaire. Les parents de la jeune fille ayant trouvé une manne où puiser de l’argent, vont revenir à la charge. Cela frisait à un harcèlement que Sidiki ne pouvant plus supporter. Il décide de ne plus rien donner à la famille de sa dulcinée. C’est ainsi, que ses derniers ont fait fuiter les images sur la toile.

A lire Aussi: Sidiki Diabaté : Universal Music Africa abandonne la star malienne

A l’heure où nous mettons sous presse, les parents de la jeune dame n’ont pas encore donné leur version des faits ou répondre aux nouvelles déclarations de Sidiki Diabate qui les a directement indexé.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.