Valérie Trierweiler, journaliste français @ Gala

Valérie Trierweiler sous le choc : en pleines vacances, elle apprend son licenciement de Paris Match

La célèbre journaliste, Valérie Trierweiler, a annoncé ce 13 août 2020, son licenciement par la rédaction de Paris Match, alors qu’elle était en vacances.

Valérie Trierweiler n’a pas sa langue dans sa poche. Après avoir été licenciée de la rédaction de Paris Match en toute discrétion, la journaliste a exprimé son état de choc. L’ex-compagne de François Hollande a fait part de sa colère envers les chefs du magazine hebdomadaire, ce jeudi 13 août 2020.

“J’ai appris en plein cœur de l’été et pendant mes congés, de façon extrêmement brutale, mon licenciement de Paris Match où je travaillais depuis trente ans”, écrit la maman de Léonard. Pour elle, ce licenciement sans aucun motif valable la laisse en état de choc et de sidération.

En effet, Valérie Trierweiler a commencé sa carrière au sein du groupe Lagardère en 1989, grâce à l’ancien journaliste Roger Thérond. A l’époque, elle était chargée des sujets politiques avant d’être nommée en 2005, grand reporter, même si elle s’occupe de la critique littéraire.

Pour l’heure, Valérie Trierweiler, cette célèbre journaliste qui reste évasive, n’a toujours pas donné de détails sur les raisons évoquées par ses supérieurs. Selon certaines indiscrétions, c’est Hervé Gattegno, le directeur général de Paris Match, qui aurait décidé de licencier la journaliste la plus célèbre du magazine.

D’après un cadre de Paris Match cité par le parisien, une « restructuration de sa rédaction » était en cours.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus