Le président américain Donald Trump © AFP 2020 ALEX WONG

USA: en plein meeting, Donald Trump multiplie les insultes

Le président américain, Donald Trump, était ce vendredi 28 août 2020 à un meeting de campagne dans le New Hampshire. Comme à son habitude, l’époux de Melania a multiplié les insultes à l’égard de Joe Biden et ceux qui s’opposent à lui.

C’est à croire que la pandémie du coronavirus n’existe plus aux USA. Donald Trump s’est entouré d’une foule en délire sur le tarmac de l’aéroport de Londonderry dans le New Hampshire, au lendemain de son discours de clôture à la convention républicaine.

A lire aussi : Black Panther: le mariage secret de l’acteur Chadwick Boseman avant sa mort

Telle une reprise de campagne, les fans de Donald Trump brandissaient des pancartes en phase avec l’actualité et le discours anti-Black Lives Matter du président. «Manifestants pacifiques», «Les flics avec Trump». Une gigantesque bannière portant le slogan «Make America Great Again».

Donald Trump et ses dérapages…

Selon le «New York Times» cité par Paris Match, les conseillers de Donald Trump ont rapporté qu’il se félicitait de l’indignation de ses détracteurs, ravi de constater qu’ils n’ont rien pu faire pour l’empêcher de piétiner la loi.

Après la convention républicaine, il avait suivi, pendant 70 minutes, le texte prévu en adoptant un ton plutôt monotone. Mieux, ce vendredi 28 août 2020, “il s’est adonné aux dérapages qui font la joie de ses plus fervents admirateurs, qui étaient environ 500, dont la plupart ne portaient pas de masque”.

“Rendre l’Amérique riche à nouveau”

Le «Washington Post» explique que Donald Trump a multiplié les insultes à l’encontre Joe Biden, le candidat démocrate. «Il va sortir de sa cave (…) Il ferait mieux de rester là où il est. C’est un faible type», «Un individu à faible QI», «La marionette de la gauche radicale», a-t-il caricaturé, selon Paris Match.

A en croire Donald Trump, son adversaire “ne sait même pas qu’il est vivant!». «C’est le pire candidat, le candidat le plus lent», va-t-il ajouter.

«Nous allons rendre l’Amérique riche à nouveau, nous allons rendre sa force à l’Amérique, nous allons rendre sa fierté à l’Amérique, nous allons rendre l’Amérique sûre à nouveau et nous rendrons à l’Amérique sa grandeur», a-t-il rappelé en faisant un copié-collé des discours de Joe Biden en 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus