Kodjo Agbéyomé, acteur politique togolais et candidat malheureux de la dynamique Kpodzro à la présidentielle du 22 fé[email protected]és

Togo : depuis l’exil, Agbéyomé Kodjo annonce de nouvelles nominations en tant que “président élu”

En exil depuis que la justice togolaise a lancé un mandat d’arrêt contre lui, le candidat malheureux à la présidentielle du 22 février dernier au Togo, Agbéyomé Kodjo, annonce de nouvelles nominations en tant que « président élu » du pays.

« J’envisage de procéder dans les prochains jours à la nomination des ambassadeurs, qui auront pour mission de plaider la cause du Togo auprès de la communauté internationale afin qu’elle soutienne le peuple togolais dans sa quête de liberté et de justice sociale », annonce Agbeyome Kodjo sur le compte Twitter du MPDD, son parti politique. Il va sans dire que l’ancien Premier ministre du Togo n’a toujours pas renoncé à son idée d’avoir gagné le scrutin présidentiel.

Agbéyomé Kodjo est arrivé deuxième lors de la présidentielle dernier mais n’a pas accepté les résultats fournis par la commission électorale du Togo qui a donné pour vainqueur, le président Faure Gnassingbé. Agbéyomé s’est alors auto-proclamé président élu du Togo et a même nommé un Premier ministre. Le député a ensuite vu son immunité parlementaire levé et a finalement dû fuir le pays pour éviter que la justice ne mette la main sur lui. Cependant, plusieurs observateurs indiquent que le mandat d’arrêt contre lui est de motivation politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus