Une ville nigérienne @Pouvoirs d'Afrique

Terrorisme : le Niger classé « zone rouge » par Paris, les français invités à ne pas s’y rendre

La France demande à ses ressortissants d’éviter de se rendre au Niger dans la mesure du possible, a déclaré mercredi le ministère des Affaires étrangères, rapporte Reuters.

Après l’attaque de Kouré au nord du Niger où six ressortissants français et deux nigériens ont été tués par des hommes armés non identifiés, les autorités françaises ont pris des dispositions pour mettre en garde leurs citoyens qui envisageraient d’aller au Niger. Le ministère des Affaires étrangères a déclaré sur son site Internet que la majeure partie du Niger était considérée comme une zone «rouge» à haut risque, à l’exception de la capitale Niamey qui était classée comme zone «orange» à relativement faible risque mais une ville à éviter si possible.

Ainsi, la France appelle ses ressortissants à éviter les déplacements dans des régions du Niger. Le pays est en proie à une insurrection djihadiste avec la présence sur le vaste territoire, de militants islamistes des groupes comme Boko Haram et une filiale de l’État islamique, qui opèrent dans des zones rurales du nord et du centre du Niger, beaucoup plus éloignées de la capitale. Plusieurs soldats français opèrent dans la région avec les forces nigériennes, maliennes et burkinabé, mais le terrorisme continue de gagner en puissance.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus