Tchad : décès d’un soldat français de la force Barkhane dans une explosion

Un soldat français est mort vendredi au Tchad. Il faisait partie de la force Barkhane et sa mort est survenue après un accident lors d’une intervention de maintenance, a indiqué dans un communiqué, l’Etat-major des armées.

Le brigadier-chef Andy FILA, 25 ans, est mort au Tchad alors qu’il effectuait une intervention de maintenance sur un groupe frigorifique de la base de Kossei à N’Djamena au Tchad. « Il a été mortellement touché par l’explosion d’un équipement. », relate le ministère des Armées, qui ajoute qu’il est mort « des suites de ses blessures », malgré l’intervention des secours. Une enquête de la gendarmerie est en cours pour déterminer les circonstances exactes de l’accident, rapporte Franceinfo.

« Le chef d’état-major des armées, le général d’armée François Lecointre, s’incline avec une profonde tristesse devant la mémoire de ce militaire mort en opérations. Ses pensées accompagnent sa famille, ses frères d’armes, en particulier ceux blessés au cours de cette opération, et tous leurs proches », conclut le communiqué. La ministre des Armées, Florence Parly, parle d’un seul « militaire également blessé lors de ce drame ». Notons que la victime appartenait au 14e régiment d’infanterie et de soutien logistique parachutiste de Toulouse.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus