Le petit Archie entouré de ses parents Meghan Markle et Harry, sa grand-mère et de ses arrière-grands-parents la reine Elizabeth II et son époux AFP/SUSSEXROYAL/Chris Allerton

Prince Charles: cette plainte de la reine Elizabeth II contre un de ses ex-employés

La reine Elizabeth II a porté plainte contre un ex-employé du prince Charles.

La reine Elizabeth II par le biais de ses avocats a lancé une action en justice contre un ancien majordome du prince Charles. L’employé a travaillé pour le prince entre 2004 et 2011. Mais il lui est reproché de mentir à ses futurs employeurs en profitant de la reine Elizabeth II ou de son image. Le magazine Closer indique que l’ancien majordome du prince Charles utilise son ancienne expérience au côté de son fils pour trouver de nouveaux employeurs.

The Mirror rapporte que les avocats de la majesté dénoncent la présence du nom de l’entreprise (The Royal Butler) de l’ex-employé du prince Charles ainsi qu’un blason doré placé sur son site Web. Ce qui pourrait induire le public en erreur en lui faisant croire qu’il a toujours un emploi officiel au sein de la famille royale.

La reine estime qu’elle ne peut pas interdire au prince Harry et à sa femme Meghan Markle d’utiliser la marque Sussex Royal dans le but de se reconstruire et de faire fortune après leur retrait de leurs fonctions royales et laisser faire un ancien employé. C’est pourquoi, Elizabeth II ne compte pas laisser un ancien employé de la monarchie utiliser son ancien titre pour se faire des affaires.

Majordome royal entre 2004 et 2011

L’accusé s’appelle Grant Harrold et est un habitué des émissions de télévision populaires This Morning et Good Morning Britain dans lesquelles il donne des conseils de bonnes conduites au sein de la famille royale. Mais ce dernier a confié qu’il ne ment car dit-il, le prince Charles l’a nommé en tant que majordome royal lorsqu’il travaillait pour lui entre 2004 et 2011. A l’en croire, rien ne l’empêche d’utiliser cette étiquette le plus longtemps qu’il le voudrait.

Selon une source de la famille royale citée par closer, le résultat de cette affaire sera très intéressant. En cause, Grant Harrold se commercialise en tant que tel depuis plusieurs années sans problème. Toutefois, la décision juridique sera rendue d’ici un mois et les deux parties seront fixées sur leur sort.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus