Prine Harry et Meghan [email protected] Sun

Présidentielle américaine : Meghan Markle va (encore) rompre une tradition de la famille royale britannique

Meghan Markle et le protocole, ça ne fait visiblement pas bon ménage. L’épouse du prince Harry ira voter lors de l’élection présidentielle américaine de novembre 2020.

Traditionnellement, les membres de la famille royale britannique ne votent pas aux élections. Mais Meghan Markle, la duchesse de Sussex, a annoncé son intention de voter à la prochaine élection présidentielle américaine. L’épouse du prince Harry fait partie des 100 femmes, dont Michelle Obama, Hillary Clinton, Chelsea Handler et Oprah Winfrey, qui ont expliqué à Marie Claire pourquoi elles allaient voter.

« Je sais ce que c’est que d’avoir une voix, et aussi ce que c’est que d’avoir le sentiment d’en être privée, a expliqué la duchesse de Sussex. Je sais aussi que tant d’hommes et de femmes ont mis leur vie en danger pour que nous soyons entendus. Et cette opportunité, ce droit fondamental, réside dans notre capacité à exercer notre droit de vote et à faire entendre toutes nos voix. »

Elle a ajouté : « Une de mes citations préférées, et à laquelle mon mari et moi avons souvent fait référence, est celle de Kate Sheppard, une dirigeante du mouvement suffragiste en Nouvelle-Zélande, qui a dit : “Ne pensez pas que votre vote unique n’a pas beaucoup d’importance. La pluie qui rafraîchit le sol desséché est composée de simples gouttes”. C’est pour cette raison que je vote. »

Le choix de l’ancienne actrice de Suits de voter intervient quelques mois après qu’elle et Harry ont annoncé qu’ils « se retiraient » en tant que membres seniors de la famille royale. Ils ont ensuite déménagé à Los Angeles avec leur fils, Archie.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus