Categories: Afrique - Société

Nigéria : le secteur de l’aviation en grande difficulté, encore des centaines de licenciements

A la suite d’Air Peace, une autre compagnie aérienne se sépare d’environ une centaine de ses employés, rapporte BBC.

Bristow Helicopters a été contraint de se restructurer en raison des effets de la pandémie de coronavirus. La compagnie nigériane a procédé au licenciement de plus de 100 pilotes et ingénieurs dans une autre vague de licenciements dans le secteur de l’aviation en difficulté. Une décision qui, selon une déclaration de l’entreprise, était difficile à prendre en ce moment-là alors qu’elle entreprenait un examen approfondi de ses opérations. Cette annonce de licenciement intervient quelques jours seulement après qu’une autre compagnie aérienne du Nigéria a annoncé, elle aussi, des départs forcés parmi son personnel. Non seulement Air Peace a licencié au moins 70 pilotes, mais elle a aussi dû réduire les salaires de ses effectifs.

Les services d’hélicoptères au Nigéria tirent leurs principaux revenus des services au secteur pétrolier et gazier. Selon le rapport de BBC, Bristow a déclaré que l’impact de Covid-19, qui a été sévère sur le secteur de l’aviation, et le ralentissement du secteur pétrolier et gazier avaient affecté la demande de ses services. La National Association of Aircraft Pilots and Engineers (NAAPE) avait entamé une grève sur la rémunération appropriée des employés licenciés de Bristow. La NAAPE tient bon et s’est engagée à continuer de lutter contre cette décision. La grève de l’association est entrée dans son troisième jour.

Publié par

Ce site utilise des Cookies pour vous fournir une meilleure expérience utilisateur.