@Jeune Afrique

Niger : quatre trafiquants d’armes libyens neutralisés par l’armée

Environ quatre fournisseurs d’armes aux terroristes libyens ont été tués par des militaires du Niger alors qu’ils étaient en route vers le Nigéria, a rapporté The Guardian.

L’opération de l’armée nigérienne a eu lieu dimanche peu avant la frontière avec le Nigéria. Les fournisseurs d’armes, des ressortissants libyens, ont été interceptés alors qu’ils seraient en route pour fournir des armes aux bandits qui terrorisaient la région du nord-ouest du Nigéria.

Outre les bandits, le Nigéria lutte également contre l’insurrection djihadiste de Boko Haram dans sa région nord-est et il n’est pas exclu que les armes de ces trafiquants tombent entre les mains de la secte islamiste. Le chaos résultant de la crise libyenne a permis la prolifération des armes et des terroristes vers les pays du Sahel. Cette crise a aussi augmenté la fluidité de la contrebande d’armes dans la région.

Risques pour les pays voisins

Selon l’Institut d’études de sécurité (ISS), Boko Haram, qui a ses racines au Nigéria, représente un danger potentiel pour les voisins du Nigéria si son influence se propage au-delà des frontières du pays, indique le Guardian. Les risques présentés par le groupe militant sont amplifiés principalement par la prévalence des frontières poreuses dans la sous-région ouest-africaine. Des pays, comme le Bénin, le Cameroun, le Tchad et le Niger, sont tous des cibles potentielles en raison de leur proximité avec le Nigéria, de leur démographie et de leurs réalités socio-économiques.

Les plus exposés sont le Cameroun et le Niger, qui partagent des frontières considérablement étendues avec le Nigéria. Selon l’ISS, les frontières du Nigéria avec le Bénin et le Tchad sont assez courtes – 773 km et 87 km respectivement. En comparaison, les frontières du Nigéria avec le Niger et le Cameroun s’étendent respectivement sur 1 497 km et 1 690 km. Les deux derniers pays font d’ailleurs déjà face, l’un (Cameroun) à une insurrection séparatiste en plus de Boko Haram, et l’autre à des mouvements terroristes de tous bords. Al Qaida, Etat islamique, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus