Jean Castex, nouveau Premier ministre franç[email protected]

Niger – Attaque de Kouré: “La France ne laissera pas ce crime odieux impuni”

En déplacement dans l’Hérault, le premier ministre français, Jean Castex, a déclaré ce mardi, que la France mettra en oeuvre tous les moyens nécessaires pour identifier et punir les auteurs de l’attaque qui a coûté la vie à six (06) français dans la commune de Kouré, au Niger.

La France est déterminée à élucider les circonstances du drame qui a occasionné la mort des six (06) humanitaires français au Niger. Après l’ouverture d’une enquête pour assassinats par le parquet antiterroriste de Paris, suivie de la condamnation de l’attaque par le président Emmanuel Macron, le premier ministre français vient de réagir sur cette tragédie. En déplacement dans l’Hérault ce mardi, Jean Castex a rendu hommage aux victimes de l’attaque “d’une extrême violence” survenue dimanche. “Des personnes jeunes, qui travaillaient au service des autres”, a déclaré le Premier ministre.

 Le natif de Vic-Fezensac a également présenté ses vives condoléances aux familles éplorée, rassurant que la France ne laissera pas impuni ce crime: “J’adresse mes condoléances particulièrement émues à leurs familles, leurs proches et leurs collègues. La France ne laissera pas ce crime odieux impuni”, a-t-il rassuré. A l’en croire, la France mettra en oeuvre tous les moyens requis pour élucider les contours de ce crime.

Renforcement de la sécurité autour des français du Sahel

Sur son compte Twitter, le Patron de l’Elysée a déclaré ce mardi que la France va renforcer la sécurité autour de ses ressortissants dans la région du Sahel. “Nous poursuivons l’action pour éradiquer les groupes terroristes”, ajoute le chef de l’Etat, qui assure mettre “tout en oeuvre pour soutenir les familles des victimes”. Ce mardi, la France a tenu un conseil de défense en visioconférence, consacré au Niger.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus