@TogoTime

Mali: la France tourne la page «IBK»

Les autorités françaises sont revenues sur le coup d’Etat survenu au Mali, et apportent leur appréciation de la situation actuelle dans le pays.

Le ministre français des affaires étrangères, Jean Yves Le Drian, a déclaré dans un entretien avec RTL, que Paris condamne le putsch du 18 août contre le président élu, Ibrahim Boubacar Keita. Toutefois, la France relativise et sa position reste mitigée. « Il y a eu un coup d’Etat que nous condamnons, mais il y a eu aussi la démission du Président IBK », a indiqué Le Drian, qui reste plutôt ancré sur l’avenir, tournant ainsi la page « IBK ».

A lire aussi: Mali: la France accuse IBK de n’avoir pas écouté les avertissements de Macron

« Aujourd’hui, il faut faire en sorte que la transition puisse se faire rapidement. Que le pouvoir soit remis aux civils, qu’il y ait un agenda politique qui permette à ce pays de retrouver une stabilité politique », a indiqué le chef de la diplomatie française. Il souligne également que cette nouvelle situation au Mali, n’entravera pas les actions militaires de l’opération Barkhane. L’action militaire ne s’arrête pas », a-t-il souligné.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.