Scènes d’apocalypse à Beyrouth: 2 750 tonnes de nitrate d’ammonium à l’origine des explosions © RFI

Liban – Explosions de Beyrouth: démission de tout le gouvernement

Le ministre libanais de la Santé a déclaré que le gouvernement avait démissionné suite aux explosions dévastatrices de la semaine dernière dans le port de Beyrouth.

A la suite d’une réunion du gouvernement libanais lundi, le ministre de la santé, Hamad Hassan, s’est entretenu avec des journalistes et a annoncé officiellement que “l’ensemble du gouvernement a démissionné”. Il a aussi souligné que suite à cette décision, le Premier ministre Hassan Diab se rendra au palais présidentiel pour “remettre la démission au nom de tous les ministres”, rapporte AP. Cette démission collective fait suite à celles du ministre de l’information dimanche et d’un autre plus tôt lundi.

Les explosions massives du 4 août, qui ont décimé le port de Beyrouth et dévasté de grandes parties de la ville, ont provoqué une nouvelle vague d’indignations publiques contre le gouvernement et la classe dirigeante depuis longtemps enracinée au Liban. Des manifestations étaient prévues devant le siège du gouvernement pour coïncider avec la réunion du Cabinet après de grandes manifestations au cours du week-end qui ont vu des affrontements avec les forces de sécurité tirant des gaz lacrymogènes sur les manifestants. Les pertes dues à ce drame sont estimées entre 10 et 15 milliards de dollars américains, et près de 300 000 personnes se sont retrouvées sans abri immédiatement après.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus