Scènes d’apocalypse à Beyrouth: 2 750 tonnes de nitrate d’ammonium à l’origine des explosions © RFI

Liban – Explosions au port Beyrouth: 4 burkinabés parmi les victimes

Quatre (04) burkinabés sont blessés suite aux explosions dévastatrices survenues à Beyrouth, a annoncé le porte-parole du gouvernement burkinabé Rémis Fulgance Dandjinou.

Réunis en conseil des ministres ce jeudi 06 août 2020, les membres du gouvernement burkinabé se sont entretenus sur plusieurs sujets d’intérêt national et ont entériné de nombreuses décisions. Au terme de cette séance hebdomadaire qui s’est déroulée sous l’égide du président Roch Kaboré, le porte-parole du gouvernement et ministre de la communication Rémis Fulgance Dandjinou, a évoqué l’incident survenu au Liban dans la journée du mardi 04 août 2020.

Selon le porte-parole du gouvernement, plusieurs burkinabés ont été blessés suite aux explosions qui ont eu lieu à Beyrouth: “Quatre (04) compatriotes burkinabè ont été blessés suite à l’explosion survenue le 04 août 2020 à Beyrouth, au Liban”, a-t-il déclaré ajoutant que “Les locaux honoraires du Burkina Faso ont été endommagés”.

« Au moins 113 morts et 4.000 blessés »

Mardi 04 août 2020, un double explosion a secoué Beyrouth, la capitale libanaise, aux environs de 17h ravageant une grande partie de la ville. Selon les autorités, le drame est dû à l’explosion de 2.750 tonnes de nitrate d’ammonium dans le port. Un bilan encore provisoire fait état d’au moins 113 morts et 4.000 blessés. Des dizaines de personnes sont toujours portées disparues. Aux dernières nouvelles, on apprend qu’un haut diplomate allemand figure parmi les victimes des explosions.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus