@Ecomnewsmed

Liban : après l’explosion au port de Beyrouth, Tripoli reste la seule solution

Des questions sont soulevées sur la manière dont le Liban affrontera la dévastation, en particulier dans son port, car le pays était déjà à genoux en raison d’une crise économique, alors que l’économie dépend des importations.

Le port de Beyrouth au Liban a été presque complètement dévasté par l’explosion de mardi. Le pays qui dépend économiquement de son port parce que ne vivant essentiellement que de ses exportations, devra désormais trouver une autre alternative pour ne pas complètement sombrer dans la faillite. Pour répondre à ces exigences en matière d’exportation afin de maintenir un semblant d’équilibre, très fragile depuis plusieurs mois, les autorités devront se rabattre sur le port de Tripoli au nord du pays.

Ce port servira de principal centre d’expédition, a déclaré le ministre des Travaux publics, Michel Najjar. Cependant, le blé sera une priorité-clé, car le ministre de l’Economie Raoul Nahme a déclaré à Reuters que le pays a des réserves de céréales pour “un peu moins d’un mois”, car le principal silo du pays a été détruit.

Sécurité alimentaire

Il a expliqué que, pour assurer la sécurité alimentaire, le pays a besoin de près de trois mois d’approvisionnement, mais a déclaré que les silos détruits ne contenaient que 15 000 tonnes de céréales à l’époque, bien moins que la capacité qu’un fonctionnaire estimait à 120 000 tonnes. “Il n’y a pas de crise du pain ou de la farine”, a déclaré le ministre.

“Nous avons suffisamment de stocks et de bateaux en route pour couvrir les besoins du Liban à long terme.”. Mais avec la disparition des principaux silos, le gouvernement a besoin d’alternatives. “Nous recherchons actuellement des zones de stockage”, a déclaré M. Nehme. Ahmed Tamer, le directeur du port de Tripoli, la deuxième plus grande installation du Liban, a déclaré que son port ne disposait pas de stockage de céréales mais que les cargaisons pouvaient être acheminées vers des entrepôts à 2 km.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus