@L'Echo

Le North Sentinel : l’Île la plus dangereuse du monde où tous les étrangers sont tués (Photos)

Il est toujours bien d’en apprendre un peu plus sur le monde tel que nous ne le connaissons pas. Il existe une île de l’océan indien avec quelques dizaines d’habitants indigènes qui tuent tous les visiteurs étrangers qui s’y aventurent.

Si la civilisation a envahi toute la planète et même les indigènes de l’Amazonie, les Pygmées de l’Afrique centrale ou encore les Bushmen de l’est de l’Afrique, il subsiste cependant, un endroit où tout est resté intacte. Une Île (souveraine) sur le territoire indien d’environ quelques dizaines d’habitants indigènes et complètement coupés de la civilisation. Ils sont hostiles et tuent tous ceux qui pénètrent sur leur terre. L’Île s’appelle, le « North Sentinel » et les habitants « les sentinelles ». L’île de North Sentinel est l’une des îles Andaman dans le golfe du Bengale (océan Indien). Elle se situe à l’ouest de la partie sud de l’île Andaman du Sud, et a une superficie de 72 km carrés.

The only island in the world, where human beings die only, know ...

Officiellement, l’île est administrée par l’Inde depuis 1947 et fait partie du territoire des îles Andaman-et-Nicobar. Sa population qui présente depuis des millénaires, les « Sentinelles », est considérée comme une des dernières tribus sur la planète totalement coupée du monde moderne. L’île est défendue par les guerriers Sentinelles qui n’hésitent pas à tuer les intrus avec leurs flèches et leurs lances ; elle est considérée comme un territoire souverain sous sa protection par l’Inde, qui en interdit strictement l’approche depuis 2010 par la mise en place d’un cordon de sécurité, entourant de plusieurs miles le pourtour de l’île.

Les Sentinelles

Voici l'île la plus dangereuse au monde!

L’île de North Sentinel est le territoire d’une ancienne tribu autochtone, les Sentinelles, dont la population actuelle est estimée à environ 50 à 200 personnes (les chiffres peuvent varier selon les sources) vivant sur l’île depuis environ 60 000 ans. Les Sentinelles sont vraisemblablement liés aux Jarawa-Onge, avec lesquels ils auraient perdu tout contact. Ils sont parmi les derniers humains à rester pratiquement isolés de la civilisation moderne et rejettent tout contact avec le monde extérieur. Le seul contact avec les autorités indiennes a été filmé : les Sentinelles ont alors accepté de récupérer des noix de coco disposées sur la plage par plusieurs individus venus de l’extérieur, la rencontre s’est faite à distance mais sans violence apparente.

Cette anthropologue a été la première femme à entrer en contact ...

Parce qu’il n’y a jamais eu de traité avec les habitants de l’île, ni de trace écrite d’une occupation physique durant laquelle la population de l’île aurait cédé sa souveraineté, le statut de l’île n’est pas clairement défini par le droit international, elle peut être considérée comme une entité souveraine sous protection de l’Inde. Elle est, de facto, l’une des régions autonomes de l’Inde. Le gouvernement territorial (îles Andaman-et-Nicobar) a déclaré qu’il n’avait aucune intention d’interférer avec le mode de vie ou d’habitat des Sentinelles.

John Allen Chau, le missionnaire têtu

Un missionnaire US tué en tentant d'évangéliser le peuple le plus ...

John Allen Chau, un missionnaire évangéliste américain âgé de 27 ans, a été encerclé et tué par les autochtones le 16 novembre 2018 alors qu’il tentait d’interférer directement avec les habitants de l’île. Après une première tentative avortée le 14 novembre, John Chau a soudoyé des pêcheurs qui l’ont transporté à proximité de l’île de North Sentinel, puis a continué son voyage seul à l’aide d’un canoë.

Selon les témoins, il a reçu une volée de flèches à peine débarqué sur l’île mais a continué à marcher. Les pêcheurs ont ensuite vu les tribaux nouer une corde autour de son cou et traîner son corps. Les pêcheurs ayant pris peur, se sont enfuis. Ces deniers sont revenus le matin suivant et ont retrouvé son corps sans vie sur la plage. Selon India Today, John Chau avait dans l’idée d’évangéliser les Sentinelles. Il n’aura même pas eu le temps d’entrer en contact avec eux et de leur parler.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus